TOURNAI

VIDÉO | Madeleine, 41 ans au service des hommes du feu

La zone de secours de Wapi a mis à l’honneur Madeleine Lefebvre qui part à la retraite après plus de 40 ans auprès des pompiers.

C’est par une haie d’honneur et sous les applaudissements que ses collègues ont salué son investissement et lui ont souhaité une belle retraite méritée après 41 années de carrière. En tant que secrétaire, Madeleine Lefebvre aura marqué de son empreinte la caserne des pompiers de Tournai (d’abord à la rue Perdue, et ensuite à l’Avenue de Maire).

«J’étais l’une des rares femmes, et donc c’est vrai que pour les pompiers, j’étais un peu leur maman, et surtout une confidente chez qui ils pouvaient venir discuter de leurs interventions, de leurs problèmes personnels mais aussi de tout et de rien… se rappelle-t-elle. J'ai vraiment apprécié toutes ces années passées aux côtés de ces pompiers, et j’en garde un très bon souvenir. Je vais pouvoir maintenir écrire mes mémoires, même si je ne peux sans doute pas tout raconter…»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015, au moment de la création de la zone de secours de Wallonie picarde, Madeleine Lefebvre doit à son grand regret quitter la caserne et ses «hommes» pour rejoindre le bâtiment administratif de la zone. Elle continue néanmoins à aller déposer les courriers et documents à signer auprès des bourgmestres et présidents de zone. «J’en ai connu cinq: Van Spitael, Delcroix, Massy, Demotte et Delannois», sourit-elle. Ce dernier cité ainsi que le commandant de zone, Olivier Lowagie, l’ont remercié pour tout ce qu’elle a fait pour les hommes de feu et pour la population tournaisienne: «Une femme comme vous, ça compte!».