CINÉMA

Toutes les sorties cinéma de ce mercredi 1er juillet

Toutes les sorties cinéma de ce mercredi 1er  juillet

10 nouveautés pour une reprise très attendue. Foncez, les salles sont ouvertes! -

Coucou, nous revoilà! Les cinémas rouvrent ce mercredi 1er juillet. Et nous, bien sûr, on a vu tout ce qui y sera projeté. Avec par exemple, pour cette reprise, Daniel Radcliffe en taulard, Aaron Eckhart en flic ventripotent et Lambert Wilson qui nous a compris. Les critiques de L’Avenir se réjouissent de vous dire ce qu’il faut en penser. Vous n’êtes pas obligés de les croire. Juste de les lire, vous connaissez la chanson.

De Gaulle

 

Biopic de Gabriel Le Bomin. Avec Lambert Wilson, Isabelle Carré et Olivier Gourmet. Durée: 1 h 49.

 

Ce que ça raconte

 

Avant de devenir le symbole de la Résistance, Charles De Gaulle était un simple militaire, enlisé dans une carrière au point mort. Puis il s’est exilé à Londres où il a trouvé un micro pour s’exprimer.

 

Ce qu’on en pense

 

Biopic très sage sur les coulisses de la déclaration du général préféré des Français. Pour ceux qui ont raté le cours d’histoire et qui aiment voir Lambert Wilson en faire des caisses.

 

La critique complète

 

Line of Duty

 

 

 

Thriller d’action de Steven C. Miller. Avec Aaron Eckhart et Dina Meyer. Durée: 1 h 39.

Ce que ça raconte

 

Un flic amorti doit tirer la fille de son commissaire des pattes d’un dangereux criminel. Il a 64 minutes pour ça, et une star des réseaux sociaux qui lui colle aux basques.

 

Ce qu’on en pense

 

Il ne s’agirait qu’un d’un «action movie» innocent, on pourrait franchement oublier tout le reste. Mais voilà un film qui pèche par excès de gourmandise et tente de nous servir une critique du système médiatique en sus. Et c’est affligeant de bêtise.

 

La critique complète

 

Escape from Pretoria

 

 

 

Thriller de Francis Annan. Avec Daniel Radcliffe et Daniel Webber. Durée: 1 h 46

Ce que ça raconte

 

En 1978, deux activistes anti-Apartheid parviennent à s’échapper de la prison haute sécurité de Pretoria, en fabriquant des clés.

 

Ce qu’on en pense

 

Passera, passera pas? Le suspense est suffisamment bien dosé pour faire un film d’évasion prenant et qui tient la route.

 

La critique complète

 

Un fils

 

 

 

Drame de Mehdi Barsaoui. Avec Sami Bouajila. Durée: 1 h 36.

Ce que ça raconte

 

Un homme d’affaires tunisien et sa femme, en vacances dans le sud du pays, sont victimes d’une attaque terroriste. Leur fils, 9 ans, est sévèrement blessé par balle.

 

Ce qu’on en pense

 

Avec son premier long-métrage, Mehdi Barsaoui parle autant d’un homme face à un dilemme que d’un pays écartelé entre traditions rétrogrades et modernité.

 

La critique complète

 

À LIRE AUSSI | L’interview de Sami Bouajila

 

Les parfums

 

 

 

Comédie de Grégory Magne. Avec Emmanuelle Devos et Grégory Montel. Durée: 1 h 40.

Ce que ça raconte

 

Une nez mondialement réputée se protège des mauvaises odeurs et des importuns en s’isolant derrière des manières de diva. Jusqu’au jour où elle se fait clouer le bec par son nouveau chauffeur.

 

Ce qu’on en pense

 

Le schéma est convenu mais l’alchimie entre ces deux êtres qui ne pouvaient pas se sentir suffit à rendre leur apprivoisement amusant.

 

La critique complète

 

J’y crois encore

 

 

 

Drame de Jon et Andrew Erwin. Avec K.J. Apa et Britt Robertson. Durée: 1 h 55.

Ce que ça raconte

 

L’histoire d’amour de Jeremy Camp, chanteur de musique chrétienne et de sa copine, Melissa, atteinte d’un cancer.

 

Ce qu’on en pense

 

Drame poussif rempli de clichés et de dialogues insipides. Avec ou sans foi, on n’y croit pas.

 

Monos

 

 

 

Drame de Alejandro Landes. Avec Julianne Nicholson et Sofia Buenaventura. Durée: 1 h 42.

Ce que ça raconte

 

Au milieu de ce qui ressemble à une forêt tropicale, un groupe d’adolescents s’amuse. Mais entre les feuilles sont cachées leurs armes, et leur mission est de protéger une otage kidnappée…

 

Ce qu’on en pense

 

Quelque part entre Canine et La Guerre des Boutons, ce film colombien combine avec talent des images fortes et une narration taciturne, mais infusée de tension.

 

Oleg

 

 

 

Drame de Juris Kursietis. Avec Valentin Novopolskij et Dawid Ogrodnik. Durée: 1 h 48.

Ce que ça raconte

 

Oleg, un jeune letton qui se rend à Bruxelles pour chercher du travail tombe sous l’emprise d’un criminel polonais.

 

Ce qu’on en pense

 

Ce drame letton offre une mise en scène soignée mais reste, dans l’ensemble, peu trépidant.

 

Le Miroir

 

 

 

Drame d’Andrei Tarkovski. Avec Margarita Terekhova et Ignat Daniltsev. Durée: 1 h 47.

Ce que ça raconte

 

Alors qu’il est sur le point de mourir, Aliocha, un cinéaste de 40 ans, se remémore sa vie. Souvenirs et regrets, proches et lointains, se mélangent dans le désordre…

 

Ce qu’on en pense

 

Entre contemplation cinématographique et introspection personnelle, le quatrième opus d’Andreï Tarkovski, sorti en 1975, revient sur les écrans en version restaurée.

 

L’odyssée de Choum

 

 

 

Films d’animation de Julien Bisaro, Sonja Rohleder et Carol Freeman. Durée: 0 h 38.

Ce que ça raconte

 

Les pérégrinations de trois animaux: une chouette, un oiseau et un baleineau.

 

Ce qu’on en pense

 

Trois courts-métrages muets et animaliers. Les petits vont craquer.