BELGIQUE

L’accessibilité aux chiens d’assistance bientôt coulée dans un décret wallon

L’accessibilité aux chiens d’assistance bientôt coulée dans un décret wallon

Image d’illustration. SasaStock – stock.adobe.com

L’accessibilité de tous les lieux publics, et en particulier des établissements de soins, aux chiens d’assistance sera bientôt coulée dans un décret wallon, a affirmé mardi, en commission du Parlement de Wallonie, la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale (PS).

«Afin d’encore mieux garantir l’accès des lieux publics aux chiens d’assistance, le cadre légal nécessite d’être modifié afin de lever les ambiguïtés qui l’entravent», a souligné la ministre qui s’occupe elle-même de l’éducation d’un tel chien.

«Je proposerai donc prochainement au gouvernement wallon d’approuver un projet de décret relatif à l’accessibilité aux personnes handicapées accompagnées de chiens d’assistance des établissements et installations de soins destinés au public», a-t-elle ajouté.

Dans ce cadre, la mise en place d’un «Passeport Chien d’assistance» sera notamment prévue, tout comme le lancement d’une campagne de communication.

En mai 2019, l’AVIQ, l’Agence wallonne pour une vie de qualité, avait déjà mené des actions afin de sensibiliser à cette question. Une campagne de grande envergure avait été diffusée en radio et en télévision ainsi que sur les réseaux sociaux et dans les cinémas wallons. Mais malgré tout, certaines attitudes négatives subsistent, a encore souligné Christie Morreale.

Ainsi, même si une amélioration se profile, Unia est régulièrement sollicité pour des cas de refus d’accès à un chien d’assistance dans les lieux publics et singulièrement dans des établissements hospitaliers. En 2018 et 2019, un total de 35 signalements relatifs à ce type de refus ont été enregistrés dans divers secteurs.