LIÈGE

Un Liégeois qui avait foncé sur un policier condamné à 8 ans de prison

Un Liégeois qui avait foncé sur un policier condamné à 8 ans de prison

Une enquête avait été réalisée après une augmentation importante du nombre de faits de vols de roues dans la région liégeoise en 2018. ÉdA Hermann

Un Liégeois âgé de 33 ans a été condamné mardi par la cour d’appel de Liège à une peine de 8 ans de prison pour avoir commis de nombreux faits de vols et pour avoir délibérément foncé sur des policiers. Les faits qualifiés initialement de tentative de meurtre ont été requalifiés en coups et blessures volontaires.

Une enquête avait été réalisée après une augmentation importante du nombre de faits de vols de roues dans la région liégeoise en 2018. Les policiers s’étaient intéressés au prévenu, déjà impliqué et condamné auparavant pour de nombreux faits similaires.

Le prévenu était aussi connu de la justice pour sa toxicomanie. En manque de revenu, il avait commis de nombreux vols de roues et de pneus. Le 18 octobre 2018, après une nuit consacrée à ce genre de vols, il avait immobilisé son véhicule devant un commerce pour y procéder à des achats. Des policiers qui l’avaient pris en filature avaient décidé de l’intercepter.

Malgré les véhicules qui lui bloquaient le passage, le prévenu avait démarré et emprunté un trottoir. Il avait foncé en direction de deux policiers. L’un d’eux avait été touché et avait été blessé au doigt. Le prévenu avait encore percuté le fourgon de police autour duquel se trouvait le second policier.

Les faits avaient été qualifiés de tentative de meurtre et, en première instance, le prévenu avait écopé d’une peine de 6 ans pour cette prévention et de 40 mois de prison pour les vols. Devant la cour d’appel, les faits ont été requalifiés en coups et blessures volontaires. La cour, qui a estimé que l’intention de tuer n’était pas démontrée, a condamné le prévenu à une peine de 8 ans de prison.