BELGIQUE

Plus de 100 emplois menacés chez LKQ Belgium

Plus de 100 emplois menacés chez LKQ Belgium

Image d’illustration. Belga

La direction de LKQ Belgium, société spécialisée dans les pièces et consommables pour professionnels de l’automobile, a annoncé vendredi au personnel sa volonté de licencier 108 personnes. Cela représente environ un quart de son personnel.

La procédure Renault est enclenchée, un conseil d’entreprise aura lieu mercredi matin, indique mardi le syndicat chrétien.

La direction a annoncé lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire un vaste plan de restructuration et de transformation de l’entreprise. Outre les 108 pertes d’emplois, deux sites fermeront en Flandre et celui de Namur déménagera, précise Michel Duby pour la CNE.


La direction a proposé la mise en place de groupes de travail pour gérer la réorganisation de chaque site.
Pour l'instant, aucune action n'est prévue, "mais le personnel est vraiment choqué", confirme-t-on à la CNE. L'ambiance est assez morose, depuis la reprise de Henrard et des autres entreprises satellitaires par LKQ en janvier 2019, plus de 50 emplois sont déjà passés à la trappe: 27 en septembre, 22 en avril auxquels s'ajoutent d'autres départs non remplacés ou licenciements perlés