CORONAVIRUS

Le Royaume-Uni durcit le confinement à Leicester après une flambée de coronavirus

Le Royaume-Uni durcit le confinement à Leicester après une flambée de coronavirus

Leicester, dans le centre de l’Angleterre, une ville de 342.000 habitants, va être reconfinée en raison d’une recrudescence des cas. Photo News

Le retour à la normale dans de nombreux pays ne doit pas faire oublier que le rythme de la pandémie continue de s’accélérer dans le monde.

Le gouvernement britannique a annoncé lundi qu’il allait durcir le confinement à Leicester en raison d’une flambée de cas de nouveau coronavirus dans cette ville du centre de l’Angleterre, la première à se voir imposer des restrictions locales.

Les commerces «non essentiels», qui avaient rouvert mi-juin en Angleterre, devront à nouveau fermer à partir de mardi et les écoles dès jeudi, a déclaré le ministre de la Santé, Matt Hancock, à la chambre des Communes. Il a précisé que ces mesures seraient réévaluées dans deux semaines.

Pour tenter d’amortir le choc économique de la pandémie, le Premier ministre britannique Boris Johnson doit dévoiler mardi un vaste plan de relance, fondé sur la construction d’infrastructures (routes, écoles, hôpitaux, prisons). Le PIB britannique s’est effondré de 20,4% en avril, un record historique, et le chômage pourrait dépasser le pic de 3,3 millions enregistré en 1984, selon les médias.