WALLONIE PICARDE

Réouverture des piscines: chacun fait le maximum en Wallonie picarde

Réouverture des piscines: chacun fait le maximum en Wallonie picarde

Le Nautisport n’ouvrira pas ses portes avant la mi-juillet au minimum. ÉdA

À Tournai, la réouverture se fera logiquement le 1er juillet. Ce sera cinq jours plus tard à Mouscron. À Leuze et Enghien, on patiente.

Lors du dernier CNS (du mercredi 24 juin), la réouverture des piscines a été annoncée pour le 1er juillet. Si on se doute que l’attente des nageurs est énorme, chaque responsable d’une infrastructure évoque des dates d’ouverture différentes selon les moyens à leur disposition.

À Tournai, et Kain, le maximum est mis en place pour rouvrir ce mercredi. Un protocole précis sera mis en place (NDLR: il devrait paraître demain sur le site Internet de la Ville). La réservation sera obligatoire par Internet ou par téléphone. La baignade sera limitée à une heure. Le lavage des mains sera obligatoire à divers endroits. «On espère juste pouvoir se procurer assez de gel hydroalcoolique d’ici le 1er juillet», précise l’échevin des Sports, Vincent Braeckelaere.

À Mouscron, la réouverture se fera le 6 juillet. Là aussi, les réservations seront obligatoires aux caisses à partir du 2 juillet. Quatre séances seront organisées par jour. 100 personnes pourront nager en même temps durant 2 h. Les mesures d’hygiène habituelles seront à respecter (distanciation à l’extérieur du bassin, lavage des mains…)

À Leuze, on sait déjà que la piscine n’ouvrira pas ses portes le 1er juillet. Même son de cloche à Nautisport Enghien pour la même raison. «Nous avons dû tester l’eau pour la légionellose. Comme il faut une période d’incubation, nous sommes dans l’impossibilité technique de rouvrir avant le 7 juillet. On est encore en train d’analyser le protocole qu’on a reçu vendredi matin. On espère, au mieux, pouvoir accueillir les sportifs à la mi-juillet. On analysera ensuite tous les 15 jours selon la mise en place du protocole et la demande», conclut Davy Jurca.

Tous les détails sur ces réouvertures à lire dans L’Avenir – Le Courrier de l’Escaut de ce mercredi 1er juillet, ainsi que sur tablette, smartphone ou PC