LIÈGE

Liège va planter 20.000 arbres au cours des dix prochaines années

Liège va planter 20.000 arbres au cours des dix prochaines années

La Ville de Liège va lancer son Plan Canopée, entraînant la plantation de plus de 20.000 arbres en dix ans. ÉdA Mathieu Golinvaux/Photo prétexte/archives

Le Plan Canopée de la Ville de Liège est sur les rails. L’objectif: planter plus de vingt mille arbres d’ici 2030.

Le projet est ambitieux. La Ville de Liège va lancer son Plan Canopée, entraînant la plantation de plus de 20.000 arbres en dix ans. Car la Transition écologique est au cœur de ses priorités pour agir contre cotre le réchauffement climatique et améliorer la qualité de l’air. Surtout en ville, où la pollution de l’air est importante comme dans tous les pôles urbains densément peuplés.

«Pour limiter l’exposition des citoyens liégeois aux risques environnementaux et sanitaires, il primordial de planifier des mesures structurelles à long terme qui garantissent une ville agréable et respirable, où il fait bon vivre en bonne santé», souligne-t-on au sein de la Ville.

Parmi les leviers que va activer la Ville figure le développement important de la végétalisation urbaine et la plantation de milliers d’arbres à l’horizon 2030. «Un arbre planté en ville, en plein cœur urbain, joue un rôle encore plus important qu’ailleurs», explique Gilles Foret, échevin de la Transition écologique. «Régulation des températures, captation du CO2, purification de l’air, bien-être des citoyens, effets d’ombrage, soutien à la biodiversité, amélioration de la qualité des espaces publics, les bénéfices qu’apportent les arbres en ville sont nombreux et permettent de répondre à des enjeux importants.»

Conscientes de cet enjeu, les autorités communales se donnent donc les moyens pour mettre sur pied une stratégie ambitieuse, structurelle et soutenable à long terme, avec le Plan Canopée. La Canopée représente la couverture végétale d’une forêt, composée de la cime des plus grands arbres.

«Le Plan Canopée vise donc à planter plus de vingt mille arbres à Liège au cours des dix prochaines années afin d’obtenir, à terme, la plus large couverture végétale possible», précise Gilles Foret. À noter que ce chiffre ne prend pas en compte les arbres qui devraient être retirés et qui seraient alors systématiquement compensés par la plantation d’un autre arbre.

Aujourd’hui, on estime la couverture végétale à 25% du territoire de Liège, mais la réalité est bien sûr très différente entre les différents quartiers de la ville. L’objectif est d’augmenter cette superficie végétale de plusieurs pourcents, avec un focus sur les quartiers aujourd’hui peu pourvus en végétation et plus concernés par les vagues de chaleur, appelées à s’intensifier année après année.

À l’heure actuelle, les habitants du centre-ville font face à cinq jours de vague de chaleur par an en moyenne, contre un à deux jours pour les habitants des zones rurales. Ces chiffres seront doublés à l’horizon 2050 et multipliés par un facteur 5 ou même plus à la fin du siècle.

«Planter des arbres aujourd’hui, c’est assurer à nos enfants et petits-enfants, demain et après-demain, de vivre dans une Ville agréable et respirable.»

La première phase du Plan Canopée va être lancée. Avec des experts qui vont permettre à la Ville de définir la stratégie à long terme, en fonction de ses spécificités et au départ de la situation actuelle. Un budget de 50.000€ est prévu. Les premiers résultats des études préalables sont attendus pour la fin de l’année et les premiers arbres du Plan Canopée seront plantés dès 2021.

L’avis des citoyens sera pris en compte

Les citoyens qui le souhaitent seront invités à s’impliquer dans cette plantation massive d’arbres. Non seulement leur avis sera pris en compte pour l’aménagement propre à chaque quartier, mais en plus, la stratégie de la Ville sera «ouverte», permettant à chacun d’y contribuer. Fourniture gratuite d’arbres aux citoyens qui disposent d’un terrain où les planter, conseils pour placer le bon arbre au bon endroit (en fonction du terrain disponible et en cohérence avec la stratégie globale), conseils et formations pour la plantation et la taille, inventaire en ligne, etc. Le Plan Canopée comprendra un volet «Implication citoyenne» important. «Il s’agit d’un enjeu important à très long terme, qui concerne tous les citoyens et qui leur tient à cœur, nous souhaitons leur permettre d’y contribuer concrètement», conclut Gilles Foret.