Momignies: Albert Depret est décédé

Momignies: Albert Depret est décédé

En janvier dernier, Albert Depret avait tenu à participer à la cérémonie des vœux auprès du personnel communal. ÉdA – 50401077489

Le bourgmestre honoraire de Momignies, Albert Depret, est décédé ce dimanche à l’âge de 78 ans.

La nouvelle était redoutée. L’absence prolongée d’Albert Depret de la scène politique n’était pas dans ses habitudes, lui qui a voué sa vie à ses concitoyens.

Des ennuis de santé l’avaient écarté de la vie politique depuis quelques mois. En mars dernier, il annonçait son intention de passer le flambeau à son 1er échevin Eddy Bayart. Mais le Covid-19 a interrompu la vie publique et le conseil prévu à cet effet a été repoussé. Après le confinement, un hommage devait lui être rendu par le conseil communal uni dans une même estime pour celui qui a consacré plus de deux tiers de sa vie à son village, son entité et sa province.

Repoussée en juin, la séance de passation de pouvoirs a finalement dû être tenue en son absence.

Bourgmestre de l’entité de Momignies depuis la fin des années 80, il avait, avant la fusion des communes, d’abord été élu dans son village de Macon.

Il faut dire que la politique était, plus qu’une raison de vivre, la ligne de vie pour Albert Depret, qui aurait dû fêter son cinquantième anniversaire comme élu en mars dernier.

Échevin à Macon à l’âge de 28 ans, il siégera dans la minorité durant deux mandats après la fusion des communes de 1976, avant de décrocher le poste de bourgmestre en 1989. «J’ai également siégé à la Province durant 31 ans », aimait-il à rappeler. Il y sera successivement conseiller, président puis vice-président du conseil provincial du Hainaut.

Proche de sa population, Albert Depret avait le goût de la chose publique, qu’il appréciait transmettre à ses collègues politiciens ainsi qu’au personnel communal: «Faire de la politique, c’est se mettre au service de la population, et non se servir d’elle. Quand chacun aura compris ça, cela ira beaucoup mieux», confiait-il en avril dernier.

La popularité à Momignies de cet ancien député permanent de la Province de Hainaut n’a jamais été démentie. Dernier de sa liste lors du scrutin communal de 2018, il a malgré tout réalisé une nouvelle fois le meilleur score personnel et a entamé un sixième mandat comme maïeur. Boulimique, il était aussi connu pour accumuler les mandats dans les secteurs associatifs et intercommunaux.

Deux drames l’ont profondément touché ces dernières années. D’abord, le décès accidentel de son fils Yves, en février 2016, dans un terrible accident de voiture. Et en février dernier, Albert Depret perdait Michelle, son épouse depuis 55 ans. Un nouveau drame qui, ajouté aux problèmes de santé qui l’ont mené plusieurs fois à l’hôpital, aura eu raison de sa légendaire énergie.