MONS

Du retard à prévoir dans les travaux de l’E19-E42 à hauteur de Nimy-Maisières

Du retard à prévoir dans les travaux de l’E19-E42 à hauteur de Nimy-Maisières

Illustration. BELGA

Suite à des réhabilitations plus conséquentes à effectuer sur un pont, les trois derniers kilomètres toujours touchés par le chantier de réhabilitation de l’autoroute E19-E42 le resteront jusqu’à la fin de cette année, au moins.

Depuis la fin du mois de février dernier, le chantier monstre de l’E19-E42 ne porte plus que sur trois ponts et impacte un tronçon de 3 kilomètres, compris entre Nimy/Maisières et la fin du pont-canal.

Lors de la réalisation des travaux il est apparu qu’une partie du pont surplombant les voies du chemin de fer présente des dégradations plus conséquentes qu’attendues et nécessitera donc des interventions plus lourdes que celles initialement planifiées.

L’ensemble de la dalle de tablier et des prédalles supportant les voies vers Bruxelles devront être intégralement remplacées et non réparées. Certaines opérations, comme la pose de l’étanchéité, nécessitant des conditions météorologiques spécifiques, devront avoir lieu aux portes de l’hiver.

Du retard à prévoir dans les travaux de l’E19-E42 à hauteur de Nimy-Maisières
Sofico

Par ailleurs, sur l’autoroute, la circulation reste réduite à deux voies dans chaque sens sur toute la zone en travaux avec une vitesse limitée à 70 km/h.

Du retard à prévoir dans les travaux de l’E19-E42 à hauteur de Nimy-Maisières
-

Depuis le 9 mars, les usagers qui viennent de la France ne peuvent plus sortir à l’échangeur n° 23 «Nimy/Maisières». Les usagers sont invités à continuer sur l’autoroute pour emprunter la sortie n°22 «Obourg» où un demi-tour est aménagé dans la rue d’Obourg.

Du retard à prévoir dans les travaux de l’E19-E42 à hauteur de Nimy-Maisières
Sofico