GÉNÉRATIONS SOLIDAIRES

Lovely Solidarity: du soutien pour les femmes opérées d’un cancer du sein

Lovely Solidarity: du soutien pour les femmes opérées d’un cancer du sein

D.R.

Lovely Solidarity propose de coudre et d’offrir des sacs aux femmes opérées d’un cancer du sein pour y ranger les bouteilles de leurs drains. 370 bénévoles ont déjà répondu à l’appel!

L’enthousiasme d’Hedwige de Duve se nourrit chaque jour des dizaines de messages qu’elle reçoit. En 2016, malade d’un cancer du sein, elle subit plusieurs opérations en 1 an et demi. «Après une telle opération, j’étais reliée à pas mal de tubes et notamment des drains/redons (reliés à la zone opérée), en plus de la perfusion. Ils traînent au pied du lit, au regard de tous. Ils sont effrayants pour les visiteurs et surtout les petits (mon fils de 10 ans a trouvé cela «gore»). Ma chirurgienne et ma kiné m’ont expliqué l’importance de marcher dans les couloirs. En bref, plus on marche et plus vite on peut se débarrasser des drains. Ils vous suivent partout comme des chihuahuas, pour votre toilette, pour les visites… Leur utilisation est obligatoire et ils aident les patientes à rentrer plus tôt chez elles. Se déplacer avec tout ce monde est un exploit.» C’est alors que lui vient l’idée de proposer un joli sac (un «lovely bag») en tissu pour pouvoir cacher ces drains aux visiteurs et l’accrocher facilement à son lit, au poignet.

En octobre 2019, elle lance un appel sur Facebook. «Cela a fait un véritable buzz en moins de deux jours.»

15 ateliers de couture déjà organisés!

En quelques mois, tout s’est organisé en un temps record. Concrètement, les couturiers bénévoles cousent des sacs et sont invités à rédiger un petit mot à l’attention du patient qui le recevra. Les tissus sont offerts par des magasins et des particuliers. Chaque région a une coordinatrice qui est le lien entre l’hôpital et les couturières. Plus de 15 ateliers ont déjà été organisés dans plusieurs régions. Les élèves de l’Institut technique Félicien Rops de Namur notamment ont cousu 46 sacs dans le cadre de leur cours de couture.

Un atelier de couture de sacs a aussi été mis en place par la maison Les jeunes Crab à Sainte-Ode et par le Dé d’Or à Overijse. En 8 mois, Lovely Solidarity s’est constitué un réseau très enthousiasmant.

370 bénévoles sont actifs sur le terrain (points de dépôt dans les pharmacies, coordinatrices, couturières) et 1 350 abonnés Facebook suivent l’avancement du projet et soutiennent moralement. En février 2020, 500 Lovely Bag étaient déjà réalisés. «C’est un projet simple avec un résultat immédiat qui permet à tout le monde de s’impliquer à son niveau. Nous nous sommes fixé l’objectif de réaliser 1 000 sacs en travaillant avec quatre hôpitaux partenaires belges pour fin 2020. Le projet a déjà convaincu plusieurs hôpitaux à l’étranger par la simplicité des démarches à entreprendre. Nous avons l’intention de construire un modèle éprouvé par notre expérience et transposable le plus facilement possible ailleurs.»

 

«Le Venus Day chaque vendredi»

Lovely Solidarity: du soutien pour les femmes opérées d’un cancer du sein
D.R.

Avec le Covid, les deux hôpitaux qui avaient accepté de proposer les Lovely Bag ont été occupés par d’autres priorités. «Nous avons donc opté pour un second canal: que le patient aille directement chercher son Lovely Bag chez la coordinatrice locale ou qu’il le reçoive par la poste. Des bénévoles ont aussi proposé de les livrer à vélo. Beaucoup de couturières étaient concentrées sur la fabrication de masques. Mais une d’entre elle a rajouté un masque assorti au sac.»

Et Hedwige de se réjouir: «Pendant le confinement, nous avons lancé le Venus Day chaque vendredi sur nos réseaux sociaux. Nous avons invité un maximum de personnes sensibles à nous transmettre une petite création personnelle pleine de douceur et de bonne énergie (photo, vidéo) afin de rendre le monde plus Lovely pour toutes les femmes malades d’un cancer du sein.»