CORONAVIRUS

La Belgique poursuit son déconfinement: la phase 4 activée

La Belgique poursuit son déconfinement: la phase 4 activée

BELGA

Ce mercredi 24 juin, se tenait un nouveau Conseil national de Sécurité. Ses membres ont décidé d’activer la phase 4 du déconfinement. Quelles sont les nouveautés?

Depuis le 4 mai, la Belgique a entamé son déconfinement progressif (qui avance petit à petit). Ce déconfinement a été divisé en plusieurs phases (étapes), qui ont chaque fois été expliquées par le gouvernement.

Ce mercredi 24 juin, juste après le Conseil national de Sécurité, la Première ministre Sophie Wilmès s’est exprimée lors d’une conférence de presse. La phase 4 du déconfinement sera activée dès le 1er juillet. Quelles seront les nouvelles mesures mises en place?

Bulle sociale élargie à 15 personnes

Chaque semaine, depuis le 8 juin, nous avons, tous, le droit de voir un maximum de 10 personnes par semaine, en dehors de notre famille ou des gens avec qui nous vivons. Cette «bulle sociale» sera élargie à 15 personnes.

On pourra aussi faire nos courses en compagnie de plusieurs personnes de notre bulle sociale.

Réouverture des piscines

Avec le temps qu’il fait pour le moment, beaucoup rêvent de piquer une tête dans l’eau! Ce sera désormais possible, mais sous certaines conditions. Les piscines, centres de wellness, parcs, théâtres, casinos, cinémas, salles de jeux de hasard, salles de fêtes et de réceptions, pourront rouvrir le 1er juillet. Mais il faudra respecter un certain nombre de règles: les mesures de distanciation sociale, le nombre de personnes, le port du masque, l’horaire…

Jusqu’à 400 personnes en extérieur

Pour l’organisation d’événements, comme les manifestations ou les concerts par exemple, la limite de capacité sera de maximum 200 personnes en intérieur et 400 personnes en extérieur. Ce chiffre pourra augmenter en août selon la situation sanitaire.

Une Fête nationale un peu différente cette année

Lors de la Fête nationale du 21 juillet, un hommage sera rendu aux victimes du coronavirus et aux personnes qui ont travaillé sans relâche pour que la vie continue durant cette période difficile. Le traditionnel défilé militaire et civil devrait être quelque peu différent mais il est toujours en préparation actuellement. Il n’y aura pas de feu d’artifice ni de fête. Mais la Première ministre a assuré que la Fête nationale serait célébrée quand même célébrée de diverses manières.

Port du masque pas obligatoire… sauf en cas de rebond

Le port du masque reste fortement recommandé mais non obligatoire. Mais attention, en cas de rebond de l’épidémie, si les cas augmentent à nouveau, le port du masque pourrait devenir obligatoire dans l’espace public.

Comme l’a rappelé la Première ministre Sophie Wilmès, si nous avons désormais davantage de libertés, les risques sont aussi plus élevés. Le virus est toujours présent, il n’a pas disparu. Il est donc important de rester prudent et de continuer à respecter les mesures de sécurité. Conserver une distance suffisante les uns des autres, porter son masque, se laver très régulièrement les mains, ne pas se faire la bise…

En arrivant à la conférence de presse, Sophie Wilmès a d’ailleurs exprimé son mécontentement par rapport à toutes les fêtes qui avaient été organisées sans autorisation durant le week-end de la Fête de la Musique. Et dans lesquelles les mesures n’étaient pas du tout respectées. Elle a expliqué que les jeunes aussi étaient exposés au virus et qu’ils devaient faire attention.

Les scientifiques avaient déjà exprimé leurs craintes concernant ces événements.

Le sondage de la semaine