GÉNÉRATIONS SOLIDAIRES

Pour cette 4e édition, focus sur les écoles

Pour cette 4e édition, focus sur les écoles

Katel Fréson, coordinatrice de l’ASBL Générations Solidaires © EdA - Jacques Duchateau

Juin 2020. Nous sommes toujours debout. Ébranlés certes par les lourdes conséquences sociales et économiques provoquées par la crise sanitaire liée au Covid-19. Mais résolus à donner la parole à ceux qui construisent la solidarité.

Notre opération Générations solidaires a aujourd’hui plus que jamais une vocation sociale: mettre en valeur des citoyens qui créent des solutions locales, concrètes pour répondre aux enjeux de notre société. Depuis un an, nous préparons cette édition en mettant le focus sur les associations bien sûr mais aussi sur les écoles. Nous avons contacté les écoles secondaires pour leur proposer de mettre en valeur des projets conçus avec des jeunes, et mis en place par eux. Sur les 122 projets reçus, 29 provenaient d’écoles. Tous nous ont enthousiasmés! Interroger les enseignants nous fait prendre conscience à quel point les activités citoyennes (re)motivent les jeunes car elles donnent du sens à l’école. Celle-ci trouve une place concrète au sein de la société en s’ouvrant sur son quartier, sur sa ville, sur le monde.

Dans ces pages, vous découvrirez les cinq Prix écoles. Mais aussi les dix associations nominées pour cette 4e édition de notre appel à projets. Parmi ces 10 nominés, trois lauréats recevront le Prix Générations solidaires, le Prix Coup de cœur et le Prix Coup de pouce.

Des 122 projets reçus le 9 mars avant le confinement, le jury a eu la lourde tâche d’en choisir 15, après des heures et des heures de débat passionné. Si nous avons été contraints d’annuler la remise des prix «physique» prévue à Namur ce 25 juin, nous nous sommes adaptés. Leurs noms seront dévoilés ce soir à 20 h lors de la remise des prix en vidéo sur le site www.generations-solidaires.be. Nous mettons ces projets en lumière pour en inspirer d’autres. La solidarité nous permet d’avancer, de changer le monde à notre niveau et de croire en un futur plus humain. Plus solidaire.