PUBLIREPORTAGE

Pourquoi faire appel à un contre-expert en cas de sinistre ?

Pourquoi faire appel à un contre-expert en cas de sinistre ?

Expertises EAB

Incendie, explosion, tempête, dégât des eaux… Quand un tel sinistre arrive, outre le choc émotionnel, on se trouve bien souvent démunis face à l’étendue des dégâts ainsi que des démarches à entreprendre pour se reloger, reconstruire ou se faire indemniser. Dans ce cas, mandater un expert est la première bonne décision à prendre.

Si l’on est généralement bien assuré en cas de sinistre majeur, on n’a pas pour autant la certitude que nos intérêts en tant qu’assuré soient pris en compte dans leur globalité par les experts auxquels les compagnies d’assurance font appel. Et à juste titre : les experts d’assurance travaillent pour les compagnies et non pour les assurés. Faire appel à un contre-expert avant même le passage de celui de l’assurance est une manière de s’assurer que l’estimation des dommages soit réalisée dans les règles de l’art, et dans le respect de toutes les garanties du contrat incendie.

Contre-expertise : une approche globale

« Le rôle du contre expert se distingue de celui de l’expert de la compagnie d’assurance. Il va faire tout ce que l’expert de la compagnie ne fait pas. Un sinistre est à envisager sous un angle large, en prenant en compte l’ensemble des tenants et aboutissants » explique Adrien Bajart, Directeur du bureau d’Expertises EAB.

Le contre-expert analyse et chiffre minutieusement les dommages afin de rédiger un état des pertes complet. Il tient compte et met en valeur toutes les mesures spécifiques des bâtiments : déconstruction, déblaiement, reconstruction…, mais il estime également les pertes au niveau du contenu, ainsi que l’assistance utile pour le relogement. De même, il va chiffrer les pertes et compensations liées au chômage immobilier (pertes de revenus locatifs).

« Le but est que l’assuré puisse obtenir une juste indemnité en rapport avec la réalité des pertes matérielles, mais également de l’ensemble des perturbations engendrées par le sinistre », ajoute Adrien Bajart.

Une véritable assistance dans les démarches

Un bureau de contre expertise incendie va assister l’assuré pour qu’il puisse retrouver un rythme de vie le plus proche possible de celui qu’il connaissait avant le sinistre. Sur base d’un simple mandat, l’expert va endosser le rôle de conseiller technique et représentant officiel de l’assuré pour prendre en charge les divers contacts avec la compagnie d’assurance, son courtier et son expert.

Quand le sinistre engendre également une perte de revenus, une perte d’exploitation ou donne suite à des risques industriels ou agricoles, l’expert va établir un état des pertes ordonné et précis. Rappelons que lorsqu’une entreprise subit un sinistre important, il est capital pour elle de reprendre ses activités. Car si tel n’est pas le cas, elle n’est pas indemnisée pour sa perte de bénéfices. Dans une matière aussi complexe, mieux vaut donc mettre toutes les chances de son côté.

Des honoraires pris en charge par la protection juridique

Bien entendu, s’adresser à un contre-expert a un coût. Celui-ci est évalué sur la base d’un barème lié à l’indemnité obtenue. Le contre expert est payé à la performance.

Il est recommandé de faire appel à ce service lorsque l’ensemble des dommages s’élèvent à plus de 20 000 euros. Cela étant dit, ces honoraires sont pris en charge à 100 % par la compagnie d’assurance lorsqu’une protection juridique étendue est intégrée au contrat. Ce qui est bien souvent le cas dans les polices incendie.

40 ans d’expérience

Le bureau d’expertises EAB est une référence en matière de contre-expertise. Réputés en qualité d’experts incendie indépendants partout en Belgique, certains experts de EAB, qui sont tous architectes, ingénieurs ou géomètres, sont présents sur le terrain depuis pas moins de 40 ans. Une expérience qui permet de négocier les dossiers techniques de manière aussi habile qu’irréprochable.

Si par malheur, vous deviez être confronté à un tel sinistre, le bureau d’Expertises EAB reste accessible 24/24 h, 7/7 j au 081 75 02 89 ou via leur site web.

 

Contenu réalisé par notre régie publicitaire