ENVIRONNEMENT

Crise climatique: 5 revendications pour «mettre la pression» sur les chefs d’États européens

Action de projection sur le conseil européen pour la protection de l'environnement et du climat, réalisée par le groupe Youth for Climate.Reporters / STAG

Alors qu’une réunion - en visioconférence - réunit ce vendredi les 27 chefs d’État européens, les mouvements citoyens Youth fot Climate et Grands-Parents pour le Climat se sont donné rendez-vous jeudi soir pour mener une action symbolique devant les institutions européennes.

«For our future cure the climate now»: tel est le slogan projeté jeudi soir sur les murs des bâtiments européens, appelant les 27 chefs d’États membres à ne pas oublier la crise climatique.

«Ils demandent “ une nouvelle normalité ”, commente le mouvement Youth for Planet. En effet, le retour à “ la vie d’avant ” est un retour à la crise climatique. Il faut utiliser le tournant dans lequel nous sommes aujourd’hui afin d’atteindre nos objectifs climatiques

Pour ce faire, les jeunes militants, rejoints pour cette occasion par le mouvement Grands-Parents pour le Climat, ont annoncé vouloir «mettre la pression» sur les décideurs européens, présentant cinq revendications.

1.Stimuler une transition juste

«Presque 2000 milliards€ vont être mis à disposition des États membres par la Commission et la Banque centrale européenne, ceci sans garantie de conditionnalité écologique. Pour nous, tous les bénéficiaires de ces aides, qu’ils soient publics ou privés, doivent s’engager pleinement à respecter l’accord de Paris (NDLR: accord qui prévoit une série de mesures afin de limiter le réchauffement à 1,5°) ainsi que les autres objectifs environnementaux. Des incitants puissants doivent stimuler une transition juste

2.Financer les alternatives énergétiques

Les deux mouvements citoyens revendiquent également « la fin des subsides aux énergies fossiles. Et, à la place, la promotion des sources alternatives d’énergie et le soutien aux entreprises engagées pour une économie durable et éthique, la seule qui a sa place dans l’économie de demain. Ces aides doivent être financées par de nouveaux outils financiers ciblés. »

3.Établir un véritable «Pacte Vert»

«Cette année, l’Union européenne décidera de son budget pour les 7 ans à venir. Cela s’appelle le Cadre financier pluriannuel. Si vraiment les gouvernements européens veulent un “ Pacte vert ”, 50% de ce budget devrait y être consacré

4.Transformer la politique agricole commune

Selon les militants, il est également « crucial de transformer fondamentalement la politique agricole commune (NDLR: qui représente en 2020 34,5% du budget de l’Union, soit 58,12 milliards d’euros). Elle doit devenir un levier pour fournir une alimentation de qualité mais aussi pour la lutte contre le dérèglement climatique, pour le respect de la biodiversité et pour la création d’emplois durables

5.Respecter l’accord de Paris sur le Climat

Ils réclament enfin « la cohérence des politiques: toute politique sectorielle et en particulier la politique commerciale de l’Union doit être mise en cohérence avec le respect de l’accord de Paris sur le Climat