HANNUT

Hannut: Plopsaqua déploie ses serpents

Plopsaqua n’a pas subi de gros retards pendant le confinement. Le chantier du complexe aquatique tient le timing.

Les usagers de la route de Landen n’auront pas manqué de voir l’état d’avancement du chantier Plopsaqua. Tel un immense serpent, les toboggans aquatiques viennent d’être installés par la société allemande Wiegand Waterrides.

«Même avec le confinement, le chantier n’a quasi-pas subi de retard, souligne le bourgmestre hannutois, Manu Douette. Il y a juste eu une période de 15 jours où ça a été un peu plus compliqué mais à part ça, l’ouverture est toujours prévue fin de cette année.»

Le bâtiment principal est déjà fermé et actuellement les carreleurs sont à l’œuvre dans différents bassins. Les plaines de jeux aquatiques sont aussi en cours d’aménagement.

400 000 visiteurs

Pour rappel, ce complexe aquatique commun aux entités de Hannut et Landen se composera d’une partie ludique pour remplacer les piscines communales vieillissantes et d’une partie récréative.

Le coût de l’investissement est en effet estimé à 22,5 millions d’euros dont deux fois 5 000 000,00€ investis par les Hannut et Landen pendant 25 ans. L’ensemble fera près de 4 800 m2 et près de 400 000 visiteurs par an sont attendus.