SCHAERBEEK

La commune de Schaerbeek fait embarquer le jardin citoyen de la rue Devreese

La commune de Schaerbeek fait embarquer le jardin citoyen de la rue Devreese

Twitter

Installé à l’entrée d’un garage, le jardin citoyen de la rue Devreese a disparu depuis ce matin. Renseignement pris, c’est la commune qui l’a fait retirer.

C'était l'une des belles histoires de ce confinement. Depuis février, des habitants de la rue Devreese à Schaerbeek avaient installé un jardin citoyen devant l’entrée de leur garage. Quelques mètres carrés d’herbe synthétique et un bac en bois rempli de plantes vertes et de légumes, un couple schaerbeekois voulait remettre un peu de verdure au cœur de leur quartier.

Surnommé «Citizen Garden» (ou Jardin Citoyen), le petit espace vert a rapidement fait le tour du globe et son histoire a été racontée dans de nombreux pays. Pas suffisamment toutefois pour convaincre Cécile Jodoigne, la bourgmestre faisant fonction de Schaerbeek.

En avril et en mai, il a été demandé au couple de démonter leur espace vert. La police s’est même rendue sur place plusieurs fois. Pour la commune bruxelloise, un espace de parking dans une rue ne peut pas être réservé par des «objets divers».

Le jardin installé devant leur porte de garage, les habitants de la rue Devreese avait bien tenté d’ajouter une plaque de voiture sur leur installation. Ce n’était visiblement pas suffisant pour faire plier le pouvoir communal.

Ce matin, les propriétaires du Citizen Garden ont précisé sur les réseaux sociaux que celui-ci avait disparu pendant la nuit, sans aucune explication.

Dans un premier temps, le couple a d’abord lancé une grande opération pour retrouver celui-ci, sans connaître les personnes qui étaient derrière sa disparition.

Ils ont finalement indiqué quelques heures plus tard avoir retrouvé leur jardin mobile. «J’ai été retrouvé dans une déchetterie communale, précisent-ils sur Twitter. Ils m’ont embarqué à cinq heures du matin. Ils étaient au moins cinq pour me transporter. Quelle perte de temps. Incroyable.»

En plus de voir leur jardin citoyen démonté, les propriétaires ont également été mis à l’amende. Ils ont reçu deux contraventions de 110 euros. «Il est interdit de revendiquer l’espace public que ce soit pour un usage privé ou communautaire sans l’autorisation préalable des autorités», se justifie la commune de Schaerbeek.