CORONAVIRUS

Coronavirus | Les forains déçus de ne pas pouvoir reprendre en même temps que les parcs d’attractions

Coronavirus | Les forains déçus de ne pas pouvoir reprendre en même temps que les parcs d’attractions

«Nous ne voyons pas bien pourquoi une distinction est opérée avec les parcs d’attractions.» DD & CD - Fotolia

Le Conseil national de sécurité a communiqué ce mercredi que les kermesses ne pourraient reprendre qu’à partir du 1er août, tandis que les parcs d’attractions pourront redémarrer un mois plus tôt, le 1er juillet.

L’ASBL La défense des forains belges (DFB) se dit ce mercredi déçue de ne pas pouvoir reprendre d’activité avant le mois d’août. «Nous ne voyons pas bien pourquoi une distinction est opérée avec les parcs d’attractions.»

Le Conseil national de sécurité a communiqué ce mercredi que les kermesses ne pourraient reprendre qu’à partir du 1er août, tandis que les parcs d’attractionspourront redémarrer un mois plus tôt, le 1er juillet.

 

Une grande partie de la saison a déjà été perdue. Nous espérions pouvoir sauver l’été

 

«Nous sommes contents d’avoir une perspective. Mais nous sommes déçus de ne pas recommencer en même temps que les parcs d’attractions», réagit Steve Severeyns pour l’asbl. «Les chiffres sur l’évolution du coronavirus sont bons, pour les foires comme pour les parcs d’attractions.» De plus, «une grande partie de la saison a déjà été perdue. Nous espérions pouvoir sauver l’été».

Le secteur compte sur la bonne volonté des autorités locales par rapport à des événements qui auraient déjà été annulés en août, pour qu’ils puissent finalement se tenir.