ANDERLECHT

Un écotunnel sous la chaussée de Mons

Un écotunnel a été installé sous la chaussée de Mons, à Anderlecht. Car cet axe très fréquenté de pénétration dans Bruxelles coupe en deux la réserve du Vogelzangbeek, à la frontière avec la Flandre.

Bruxelles Mobilité, à la grande satisfaction de Bruxelles Environnement, construit un écotunnel sous la très fréquentée chaussée de Mons.

Ce dispositif est installé pile à la jonction entre la Région bruxelloise et la Flandre. Car si la voirie bordée de grandes enseignes semble très urbaine, elle se dessine pourtant en coupant en deux une zone verte entre le canal, à l’est, et la vallée du Vogelzangbeek à l’ouest. Le cours d’eau est d’ailleurs la frontière naturelle entre Anderlecht et Leeuw-Saint-Pierre.

Un écotunnel sous la chaussée de Mons
Le Vogelzangbeek marque la frontière entre Flandre et Bruxelles, à Anderlecht. Google / EdA

«Chaque année, de nombreux animaux sont victimes du trafic de nos routes», précise Bruxelles Environnement sur Facebook. «Celles-ci fragmentent leurs habitats et peuvent poser un problème majeur pour la conservation de la nature. En construisant un écotunnel sous la chaussée de Mons, près de la réserve naturelle du Vogelzangbeek, Bruxelles Mobilité offre un point de passage sûr, en particulier pour les amphibiens, les petits mammifères et les insectes».

Le dispositif s’intègre dans les efforts de Bruxelles Environnement pour renforcer l’espace vert aux portes de Bruxelles.