article abonné offert

Jyoti, 15 ans, parcourt 1 200 km à vélo

Jyoti, 15 ans, parcourt 1 200 km  à vélo

Jyoti Kumari (avec le masque), devant sa famille réunie dans leur village de Siruhully. AFP

En Inde, le coronavirus sévit aussi depuis fin mars. Avec le confinement, de nombreux travailleurs n’ont plus d’argent. Les médias en Inde racontent l’histoire suivante.

En Inde, le coronavirus a touché plus de 125 000 personnes et tué au moins 3 720 habitants.

Selon les experts, le pic de l’épidémie ne devrait pas intervenir avant juin ou juillet dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants dont la moitié ont moins de 25 ans.

Depuis le mois de mars, en raison du confinement, la vie est vraiment très compliquée. Chez Jyoti Kumari, 15 ans, tout est devenu vraiment impossible. Son père, Mohan Paswan, est conducteur de pousse-pousse. Blessé par un accident, privé de travail et donc d’argent, il a décidé de retourner dans son village d’origine situé dans l’État du Bihar à 1 200 kilomètres de New Delhi, la capitale indienne.

Avec les dernières roupies (l’argent en Inde) de la famille, il a acheté un vélo d’occasion équipé d’un porte-bagages, sur lequel il a pris place. Jyoti a pédalé durant sept jours. Le père et la fille sont arrivés au village de Siruhully le 16 mai.

Est-ce vraiment possible? Cela voudrait dire parcourir en moyenne 171 km par jour, sur des routes pleines de trous et au revêtement inégal. Quoi qu’il en soit, cette histoire incroyable a attiré l’attention de la Fédération indienne de cyclisme. Celle-ci a proposé à Jyoti Kumari de passer un test pour tenter d’intégrer l’équipe nationale. La fille a vraiment fait preuve d’une grande endurance. Elle a déclaré qu’elle voulait surtout faire des études. Si elle réussit les tests de la Fédération, celle-ci s’est engagée à lui financer sa formation.

Le sondage de la semaine