CORONAVIRUS

La Tunisie ouvrira ses frontières à partir de 27 juin

La Tunisie ouvrira ses frontières à partir de 27 juin

Image d’illustration. Leonid Andronov – stock.adobe.com

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi l’ouverture à partir du 27 juin des frontières terrestre, aérienne et maritime, qui avaient été fermées mi-mars afin de ralentir la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus.

L’instance nationale de lutte contre le coronavirus «a décidé l’ouverture de toutes les frontières» de la Tunisie à partir du 27 juin, sans donner de détails sur les mesures sanitaires qui seront prises, selon un communiqué de la présidence du gouvernement publié sur sa page facebook.

Cette décision a été annoncée après une réunion de cette instance composée d’experts avec le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh.

Les déplacements entre les gouvernorats seront autorisés à partir du 4 juin.

Les Tunisiens rapatriés depuis l’étranger, qui sont actuellement soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours aux frais de l’État dans des foyers ou des hôtels mis à disposition du gouvernement, seront désormais obligés de passer sept jours d’isolement dans un hôtel à leurs frais.

À leur sortie, ils seront soumis à «un suivi sanitaire rigoureux» durant sept jours supplémentaires, ajoute le communiqué, qui ne précise pas les modalités de la quarantaine après le 27 juin.

Une conférence de presse est prévue mercredi à la présidence du gouvernement pour détailler les mesures, indique encore la même source.

L’épidémie de nouveau coronavirus a marqué le pas en Tunisie, où la pandémie a fait 48 morts au total. Quelques nouveaux malades sont officiellement identifiés chaque jour essentiellement parmi les personnes rapatriées de l’étranger, et le nombre de morts est quasi stable depuis deux semaines. Les autorités ont en conséquence commencé à lever depuis le 26 mai les mesures de confinement strictes, prises dès les premiers cas mi-mars. Les cafés et mosquées doivent rouvrir le 4 juin.