CHARLEROI

Feu vert de l’exécutif régional pour une station d’hydrogène

L’objectif est de faire de l’électrolyse d’eau avec la production électrique issue de l’unité de production énergétique de TiBi à Charleroi.

Le gouvernement wallon a approuvé, vendredi, le résultat de l’appel à projets pour la mise en place d’une station de production et de distribution d’hydrogène à partir d’électricité produite en Région wallonne et visant à alimenter une flotte de bus dans l’arrondissement de Charleroi. C’est le projet ‘Waste-to-Wheels’, porté par Engie, en collaboration avec Tibi, SUEZ et la SRIW, qui a été sélectionné.

L’objectif est de faire de l’électrolyse d’eau avec la production électrique issue de l’unité de production énergétique de TiBi à Charleroi. Cet hydrogène servira à alimenter 10 bus du dépôt de Jumet qui seront cofinancés par l’Europe via le projet JIVE.

Tibi, l’intercommunale de gestion des déchets de la région de Charleroi, accueillera l’électrolyseur sur le site de son UVE (Unité de Valorisation Energétique), et lui fournira la part d’électricité considérée comme renouvelable.

Afin de soutenir le projet, l’exécutif régional a accordé un prêt de 2 millions d’euros à Engie, inscrit dans la programmation du Fonds Kyoto pour l’année 2020, ainsi qu’une subvention d’un montant maximal de 2,7 millions d’euros.