MONDE

VIDÉO | États-Unis: une équipe de CNN arrêtée en direct pendant les violences à Minneapolis

Un journaliste de CNN et son équipe de production ont été arrêtés ce matin à Minneapolis en faisant leur travail, malgré le fait qu’ils se soient identifiés - une violation manifeste du premier amendement de la Constitution américaine garantissant la liberté de la presse, a dénoncé la chaîne américaine.

Une équipe de la chaîne américaine d’informations en continu CNN a été arrêtée par la police vendredi matin alors qu’elle couvrait en direct à Minneapolis la troisième nuit de violences consécutives à la mort d’un Noir lors d’une interpellation musclée.

La scène a été retransmise en direct, peu après 05H00 heure locale (12H00 HB), selon le bandeau de la chaîne.

On y voit le journaliste, Omar Jimenez, faire face à des policiers en tenue anti-émeutes. «Nous pouvons reculer où vous voulez. Nous sommes en direct. Remettez-nous où vous le souhaitez», dit-il calmement derrière son masque.

 

Pourquoi suis-je en état d’arrestation?

 

La caméra continue à tourner lorsque deux policiers se saisissent de son micro pour lui passer des menottes. «Pourquoi suis-je en état d’arrestation?», demande le journaliste noir avant que ses collègues soient à leur tour appréhendés et la caméra saisie.

«Un journaliste de CNN et son équipe de production ont été arrêtés ce matin à Minneapolis en faisant leur travail, malgré le fait qu’ils se soient identifiés - une violation manifeste du premier amendement» de la Constitution américaine garantissant la liberté de la presse, a dénoncé CNN dans un communiqué, appelant les autorités à la libération immédiate de ses employés.

La chaîne a fait savoir peu après 13H30 que son équipe avait finalement été relâchée.