CORONAVIRUS

Belgique | «S’exposer au soleil ne permet pas de détruire le virus»

Belgique | «S’exposer au soleil ne permet pas de détruire le virus»

En cas de fièvre, si la température persiste au-delà de trente minutes après avoir été au frais, il faut appeler son médecin. Le fait d’appeler son médecin et éventuellement d’être testé est fondamental, prévient Yves Van Laethem. Photo News

Coronavirus: le porte-parole interfédéral Covid-19 précise que la population à risque face aux températures élevées de l’été est la même que pour le Covid-19, ce sont essentiellement les personnes âgées.

«La population à risque face aux températures élevées de l’été est la même que pour le Covid-19, ce sont essentiellement les personnes âgées», a expliqué le porte-parole interfédéral Covid-19 Yves Van Laethem vendredi lors de la conférence de presse hebdomadaire du Centre de crise et du SPF Santé publique.

Avec les grandes périodes d’ensoleillement et les températures élevées prolongées en été, Yves Van Laethem attire l’attention sur le risque de complications pour une partie de la population. «Malheureusement, cette population à risque est la même que pour le Covid-19, il s’agit essentiellement des personnes âgées», a-t-il pointé.

 

S’exposer ne permet pas de détruire le virus

 

«Les conseils sont d’éviter la chaleur tant que possible, de privilégier les moments frais pour sortir et aller faire ses courses et de ne pas s’exposer au soleil. D’autant que s’exposer ne permet pas de détruire le virus», a-t-il insisté, ajoutant naturellement la nécessité de s’hydrater, en évitant la caféine ou l’alcool.

Le porte-parole interfédéral a souligné la nécessité d’éviter de se rassembler, que ce soit près d’une fontaine à eau ou d’un ventilateur.

 

Si la température persiste au-delà de trente minutes après avoir été au frais, il faut appeler son médecin

 

En cas de fièvre, «si la température persiste au-delà de trente minutes après avoir été au frais, il faut appeler son médecin. Le fait d’appeler son médecin et éventuellement d’être testé est fondamental», a conclu Yves Van Laethem.