FOOTBALL

Le président de La Gantoise, Ivan De Witte affiche des ambitions de champion

Le président de La Gantoise, Ivan De Witte affiche des ambitions de champion

Wim De Decker (gauche), intronisé comme T2, en compagnie d’Ivan De Witte. BELGA

Le président de La Gantoise n’a pas hésité à afficher ses prétentions de devenir champion de Belgique.

Ivan De Witte a expliqué jeudi lors d’un point presse à la Ghelamco Arena que son club voulait faire mieux que cette saison que les Gantois ont terminé 2e derrière le Club de Bruges au moment de l’arrêt des compétitions.

«Le Club de Bruges est méritoirement champion. Point. Nous sommes vice-champions et c’est aussi correct», a estimé le président de La Gantoise. «Mais nous sommes combatifs. La Gantoise est un club ambitieux. Cela veut dire que nous voulons toujours mieux. Je ne veux pas le dire trop fort, mais oui, nous jouerons pour le titre. Il y a déjà quelques transferts et Odjidja a prolongé. Ces dernières années, nous avons pu constituer des réserves grâce à notre politique et cela paie à présent».

Wim De Decker a été intronisé comme T2, Jordan Botaka et Davy Roef sont arrivés et le président gantois promet d’autres noms dans les semaines à venir.

«Nous préparons activement la saison prochaine. On ne s’arrête jamais à Gand, même en cette période difficile. Je ne veux pas entendre parler de chômage temporaire pour mes joueurs. Je ne veux pas les voir se cacher derrière ces circonstances. Le groupe continue à s’entraîner et grâce à cela, les joueurs sont peut-être en meilleure forme que jamais.»

16 clubs et des play-off

Pour le prochain exercice, Ivan De Witte s’est dit aussi toujours partisan d’une compétition avec 16 clubs et des play-off, voire 14 équipes, a glissé encore le patron de La Gantoise. «Grâce à Michel Louwagie (le manager du club, NDLR), nous sommes arrivés à un accord pour une saison à 16 et des play-off. Je suis même partisan d’arriver à une compétition à 14 en D1A. C’est l’idéal pour notre pays avec ses limites en matière de spectateurs et de sponsors. Cela permettrait aussi à la D1B de progresser. D’ailleurs le nom de D1B doit changer aussi. Ce n’est pas vendable. Appelons-la la division 2».

Michel Louwagie était aussi d’avis que son club méritait sa deuxième place.

«Regardez les résultats sur les cinq dernières années. Nous avons atteint le coefficient le plus haut au niveau européen. Nous avons toujours confirmé notre statut. On ne parle pas de chance ici. Pour l’avenir, oui, nous voulons confirmer notre position. Le président lui parle de titre, mais il veut me mettre la pression», a plaisanté encore la cheville ouvrière du club gantois.

«La prochaine saison se prépare, dans le pire des cas, nous jouerons sans public, mais nous avons un business-plan qui nous permet d’y faire face jusqu’en janvier prochain sans mettre en péril nos obligations financières. Et si nous pouvons accueillir du public, avec les consignes très strictes et les distances sociales, on peut compter mettre 5.000 personnes dans le stade. Sur le plan sportif, on espère pouvoir jouer des matches de préparation en juin. Cela dépend aussi des décisions prises au niveau national. La vente des abonnements commencera le 3 juin. Et ceux qui souscriront aux play-off 1 auront aussi leur abonnement valable pour les matches européens. Et si cela se trouve, ce sera la Ligue des Champions où l’on pourrait avoir 5 matches. Ce n’est pas mal non?», a conclu Michel Louwagie.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 FC Bruges 29 21 1 7 58/14 70
2 La Gantoise 29 16 6 7 59/34 55
3 Charleroi 29 15 5 9 49/23 54
4 Antwerp 29 15 6 8 49/32 53
5 Standard 29 14 8 7 47/32 49
6 FC Malines 29 13 11 5 46/43 44
7 KRC Genk 29 13 11 5 45/42 44
8 Anderlecht 29 11 8 10 45/29 43
9 Zulte-Waregem 29 10 13 6 41/49 36
10 Mouscron 29 9 11 9 38/40 36
11 Courtrai 29 9 14 6 40/44 33
12 St-Trond 29 9 14 6 33/50 33
13 Eupen 29 8 15 6 28/51 30
14 Cercle Bruges 29 7 20 2 27/54 23
15 Ostende 29 6 19 4 29/58 22
16 Waasland-B. 29 5 19 5 21/60 20