article abonné offert

CORONAVIRUS

Les abattoirs d’Anderlecht «pas concernés» par la contagion galopante au covid-19: pourquoi le secteur de la viande est-il frappé?

Les abattoirs d’Anderlecht «pas concernés» par la contagion galopante au covid-19: pourquoi le secteur de la viande est-il frappé?

L’abattoir d’Anderlecht revendique un statut «artisanal». Avec 25 employés sur la chaîne d’abattage, l’équipement de Cureghem se situe en effet très loin des 500 ou 600 abatteurs et découpeurs dénombrés dans les industries néerlandaises, allemandes ou américaines. Reporters

Les abattoirs d’Anderlecht se disent à l’abri d’une contamination galopante au covid-19. Ailleurs dans le monde, l’industrie de la viande est en effet lourdement touchée par le virus. De nombreuses usines sont devenues des foyers de la maladie. Plusieurs facteurs l’expliquent.