ECONOMIE

5,48 milliards d’euros de l’Europe pour relancer l’économie de la Belgique? «Prématuré et erroné»

5,48 milliards d’euros de l’Europe pour relancer l’économie de la Belgique? «Prématuré et erroné»

Alexander De Croo estime «prématuré et erroné» le montant de 5,48 milliards d’euros dévoilé ce mercredi. BELGA

Le montant de 5,48 milliards d’euros auquel pourrait prétendre la Belgique dans le cadre du fonds de relance de l’UE présenté mercredi est «prématuré et erroné», a mis en garde en fin de journée le ministre des Finances Alexander De Croo.

Ce chiffre, cité sur base de documents de travail de la Commission non encore confirmés, ne renvoie qu’à un seul des instruments du fonds, le principal, à savoir la «facilité pour la reprise et la résilience», dotée de 560 milliards d’euros sur le total de 750 milliards.

Des moyens supplémentaires seraient accessibles via d’autres instruments ou des programmes du budget pluriannuel renforcé grâce au fonds, comme EU Invest ou le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI, dit aussi «plan Juncker»), pour lesquels aucune clé de répartition n’a encore été établie, fait observer M. De Croo.

«Les montants et leur destination dépendront en grande partie des besoins de financements finaux et des conditions précises des différents instruments. Ces détails sont encore flous à l’heure actuelle et cela n’aurait pas sens de spéculer. Mon principe a toujours été: les financements doivent aller là où les besoins s’en font sentir», selon le ministre Open Vld.

Alexander De Croo insiste sur le fait que la Belgique, en tant que petite économie ouverte et orientée sur l’exportation, a tout intérêt dans une large reprise paneuropéenne. «Il faut regarder l’ensemble du tableau et compter aussi sur les retombées d’une économie européenne forte. Économiquement parlant, la Belgique est l’un des pays qui y gagnent le plus de sa participation à l’Europe.»

Le ministre en charge des Affaires européennes, Koen Geens (CD&V), a également estimé qu’il importait peu de savoir combien chaque État membre gagnait précisément dans le plan proposé par la Commission mercredi.