ENVIRONNEMENT

Londres demande le report d’un an de la COP26 de Glasgow

Londres demande le report d’un an de la COP26 de Glasgow

- AFP

Le Royaume-Uni demande un report d’un an de la conférence internationale sur le climat COP26 qui devait avoir lieu en novembre à Glasgow, et dont le nouveau calendrier doit être décidé jeudi, a indiqué l’ONU.

Dès avril, les représentants de l’ONU en matière de changement climatique avaient reporté sine die la conférence en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, en accord avec les autorités britanniques et italiennes.

«Le gouvernement britannique propose désormais début novembre 2021», a indiqué un représentant de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCCC) à l’AFP.

Selon l’organisme, l’adoption de ces nouvelles dates sera discutée jeudi lors d’une réunion de suivi entre le Royaume-Uni, les autres pays et l’ONU. «La décision sera annoncée à la fin de la réunion», a ajouté l’UNFCCC.

Selon le journal britannique The Guardian, les gouvernements des pays participants avaient initialement pensé, au moment de son report, «que le sommet pourrait être convoqué dans les trois premiers mois de 2021». Mais le Royaume-Uni estime désormais «qu’un délai beaucoup plus long est nécessaire», ajoute le journal.

Quelque 30 000 personnes, dont 200 chefs d’État et de gouvernement, étaient invitées à ce sommet de onze jours, crucial pour tenter de limiter la hausse des températures dans le monde.