TENNIS

PHOTOS | Roland-Garros s’adapte pour accueillir son tournoi cet automne

Si la date du début de Roland-Garros 2020 n’est pas encore connue (20 ou 27 septembre), il ne fait pas de doute à l’heure actuelle que le tournoi du Grand Chelem de tennis parisien sur terre battue devrait se dérouler en dépit de la pandémie de coronavirus. Alors que le tournoi aurait dû débuter cette semaine sans ces circonstances exceptionnelles, Guy Forget le directeur de l’épreuve s’est confié par visio-conférence au site Tennis.com.

«La tendance est désormais bonne en France. Tout commence à être réouvert. D’ici quelques semaines ce devrait aller de mieux en mieux. Je suis optimiste sur la tenue de l’épreuve», a déclaré le double lauréat de la Coupe Davis et ancien N.4 mondial. «Nous travaillons dur avec l’ATP, la WTA et l’ITF pour mettre sur pied un nouveau calendrier pour les joueurs.»

Le tournoi de la Porte d’Auteuil ayant été déplacé du printemps à l’automne, il a demandé à ses organisateurs quelques adaptations. «Nous avions prévu quatre courts disposant d’éclairage, mais comme nous jouerons plus tard dans la saison (avec des journées plus courtes), nous en avons éclairé quatre autres. Ce qui permettra de jouer davantage de match en soirée.»

Autre innovation attendue, le toit rétractable du Central Philippe Chatrier qui a été construit depuis l’an dernier. «Il nous a coûté 400 millions d’euros de fonds propres. Il est prêt. Nous l’avons testé à plusieurs reprises et il fonctionne. Donc, en cas de pluie, il nous permettra de poursuivre les matchs.».