ANDERLECHT

Violences contre des policiers à Anderlecht: un deuxième suspect mis sous mandat

Violences contre des policiers à Anderlecht: un deuxième suspect mis sous mandat

-

«Il s’agit de quelqu’un déjà connu de la justice»: le juge a placé un deuxième suspect sous mandat d’arrêt dans le cadre de l’enquête sur les violences subies par des policiers en intervention à Anderlecht.

Le juge d’instruction a placé un deuxième suspect sous mandat d’arrêt dans le cadre de l’enquête sur les violences subies par des policiers en intervention à Anderlecht, indique le parquet de Bruxelles. L’homme que les policiers tentaient d’interpeller sur la vidéo diffusée par le syndicat SLFP, a lui été placé sous mandat ce vendredi.

Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête jeudi à propos de personnes qui ont fait usage de violence pour empêcher l’interpellation. Sur les images diffusées par le SLFP, on voit des agents en intervention à Anderlecht se faire encercler alors qu’ils tentent de maîtriser un homme au sol. Des personnes aux alentours essaient de libérer l’homme au sol et donnent des coups.

 

Il s’agit de quelqu’un déjà connu de la justice

 

«Un deuxième suspect a été appréhendé et placé sous mandat d’arrêt pour rébellion en bande. Il s’agit de quelqu’un déjà connu de la justice», a précisé la porte-parole du parquet, Willemien Baert.

Un des agents visés a le nez cassé et souffre d’une commotion cérébrale.