CORONAVIRUS

La crise sanitaire fait perdre 380 emplois à Buckingham Palace

La crise sanitaire fait perdre 380 emplois à Buckingham Palace

Buckingham Palace, résidence officielle de la reine Elizabeth II. RelaxNews

À la suite de la pandémie de coronavirus et la non-ouverture au public du palais cet été, 380 emplois à court terme seront perdus au sein de Buckingham Palace cette année, a indiqué, vendredi, une porte-parole du Royal Collection Trust, l’organisme de bienfaisance gérant la collection royale.

Tous les employés affectés se verront offrir un emploi dans l’année à venir, a promis la porte-parole.

La demeure officielle de la reine Elizabeth II ouvre normalement ses portes aux visiteurs chaque été, pendant que la souveraine séjourne dans sa résidence de Balmoral, en Écosse.

Ces portes ouvertes nécessitent des centaines d’employés pour la billetterie, l’accompagnement des visiteurs et la vente de souvenirs.

Selon la porte-parole, ce sont principalement des retraités et des étudiants qui gagnent environ 2.000 livres (2.233 euros) par mois.

En 2018, plus de 570.000 personnes ont visité le palais royal.