BRUXELLES

Et si l’Atomium rouvrait ses portes début juin?

Et si l’Atomium rouvrait ses portes début juin?

Atomium (illustration) OceanProd – stock.adobe.com

L’Atomium, monument emblématique de Bruxelles depuis plus de 60 ans, rouvrira ses portes le 1er juin prochain, a indiqué mercredi le ministre-président régional, Rudi Vervoort, sans confirmer la situation financière délicate dans laquelle se trouverait l’ASBL qui en assure l’exploitation.

«À l’heure actuelle, aucune demande officielle (de soutien à l’ASBL Atomium) n’est encore arrivée sur la table du gouvernement» bruxellois, «hormis ce que nous avons appris par voie de presse», a-t-il affirmé en séance plénière du parlement régional en réponse à des questions de plusieurs députés. Ils interrogeaient le gouvernement sur l’impact de la crise du coronavirus sur l’économie de la Région et notamment sur les secteurs horeca et touristique.

«On attend donc ce courrier et les documents qui l’accompagnent afin de les examiner et d’y apporter la réponse adéquate», a ajouté M. Vervoort en faisant référence à des déclarations faites jeudi dernier par la directrice adjointe de l’Atomium, Julie Almau Gonzalez.

«Normalement, l’Atomium rouvrira ses portes aux visiteurs le 1er juin prochain», a poursuivi le ministre-président.

Il a également relativisé le cri d’alarme lancé par l’ASBL Atomium, qui affirme se diriger vers un déficit d’au moins trois millions d’euros pour l’exercice 2020 – au lieu d’un bénéfice espéré de 800 000 euros.

La différence «pourrait être fatale à l’un des emblèmes de la Belgique», avait prévenu Mme Almau Gonzalez, en demandant le soutien des autorités.

Selon M. Vervoort, «il est peut-être hâtif de dire que l’Atomium affiche un déficit». «En réalité, l’Atomium puise dans ses réserves durant cette période d’inactivité forcée», a-t-il précisé.