article abonné offert

RENTRÉE

Fin de 6e année, en mode «masqués»

Fin de 6e  année, en mode «masqués»

Il faut s’habituer à porter le masque en classe. Avec le beau temps de cette semaine, certains cours pourraient aussi se donner en extérieur. -

Ce matin, à l’institut Notre-Dame des Hayeffes à Mont-Saint-Guibert (Brabant wallon), 40 élèves de 6e primaire sont rentrés. Premiers pas dans la cour... et partages d’après confinement.

Il fait calme, la cour est vide ce matin. C’est Manon qui arrive la première. Elle se dit stressée. «Je n’ai pas eu de contacts avec les autres pendant le confinement. C’est bizarre de revenir à l’école. J‘ai aussi peur pour ma grand-mère parce que j’habite chez elle.»

À l’institut Notre-Dame des Hayeffes à Mont-Saint-Guibert (Brabant wallon), Geoffrey Charlier, le directeur, est prêt. Cela fait trois semaines qu’il prépare ce moment avec les enseignants. «82% des élèves de 6e seront présents. La moitié, aujourd’hui, et la moitié, demain.» Et les autres élèves? «Les parents ont peur. On ne connaît pas tous les mêmes situations. Certaines familles ont des personnes malades, plus fragiles ou d’autres raisons qui les conduisent à ne pas vouloir prendre le risque d’un retour vers l’école. J’ai senti chez certains parents, la peur de me vexer. Mais je les ai rassurés.»

Par terre, dans la cour et les couloirs, Manon voit déjà les marques au sol. Un rappel des distances à tenir. Elle va bientôt voir arriver neuf autres élèves de sa classe. Ensemble, ils formeront un groupe qui se verra deux fois par semaine.

Elle a été désignée dans un des groupes A qui viendront les lundi et jeudi. Pour les groupes B, ce sera les mardi et vendredi. Les enseignants seront présents les quatre jours. Chaque groupe arrive à dix minutes d’intervalle le matin: 8h30, 8h40, 8 h50 et 9h. Pareil, pour la sortie d’école. Ainsi, ils ne se croisent pas.

Temps de retrouvailles

Les élèves qui pénètrent dans l’école sont calmes, masqués et un peu impressionnés. Leur professeur promet de les rassurer. Il est content du travail effectué durant le confinement.

De leur côté, les élèves expliquent un peu ce qu’ils ont vécu durant ces semaines confinées. Plusieurs ont apprécié de vivre au contact de la nature. «Pendant le confinement, j’ai fait un potager dans mon jardin!», dit Agathe. «J’ai trouvé un oisillon mais je n’ai pas pu le sauver», raconte Maëlys. «J’ai beaucoup lu, plusieurs Harry Potter!», explique Mila. Une autre élève parle de sa joie d’avoir un jacuzzi. D’autres racontent qu’ils ont pris l’habitude de faire une promenade chaque jour. Martin a fait des photos d’animaux... Certains soulignent aussi qu’ils se sont aussi ennuyés. On dirait quand même que la journée va être belle... ça sent un peu les retrouvailles.

Le sondage de la semaine