CORONAVIRUS

L’Acropole d’Athènes et la Basilique Saint-Pierre de Rome ont rouvert au public ce lundi

L’Acropole d’Athènes, monument phare de l’Antiquité, a rouvert au public lundi matin comme tous les sites archéologiques de Grèce, en présence de la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou, deux mois après sa fermeture en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

Faute d’affluence pour la réouverture, la cheffe de l’État devait être l’une des toutes premières visiteuses du site du Parthénon juché sur la colline de l’Acropole, en présence seulement de journalistes et d’employés portant des masques, sous haute sécurité sanitaire, a constaté une journaliste de l’AFP.

Le Vatican, deux mois après

La basilique Saint-Pierre au Vatican, fermée depuis le 10 mars, a rouvert ses portes lundi vers 9h00 avec les mesures de précaution requises par la pandémie de Covid-19, a constaté l’AFP.

En présence de nombreux policiers portant le masque, une poignée de visiteurs, faisant la file à une distance d’environ 2 mètres l’un de l’autre, est entrée dans la basilique, coeur du Vatican, après une prise de température et la désinfection des mains avec du gel.