TRIATHLON

Un nouveau club pour triathlètes

Un nouveau club pour triathlètes

Les sœurs Calet, deux belles recrues pour le Triathlon Tenacity Team. ÉdA – 50688094426

Les athlètes du Triathlon Tenacity Team, fondé par trois Carolos, attendent avec impatience de pouvoir étrenner leur combinaison.

Chaque année, de plus en plus de sportifs carolos issus de la course à pied, du cyclisme ou de la natation souhaitent se lancer dans le triathlon. Ils seront ravis d’apprendre qu’un nouveau club vient d’être créé. Le «Triathlon Tenacity Team» a été fondé par trois maîtres-nageurs âgés d’une trentaine d’années, eux-mêmes adeptes du triple effort, Logan Brun, Adrien Roldan-Simon et Julien Mastrogiovanni. «Nous avons des parcours différents, évoque Julien. Adrien vient de la natation, Logan du cyclisme et j’étais plutôt porté sur les sports de combats. Aujourd’hui, nous partageons une passion commune, le triathlon. Adrien a fait son premier en 2017 sur un 70.3, Logan et moi avons débuté un an plus tard, lui sur la distance promo, moi sur un cross triathlon.»

Les tâches sont bien réparties: Adrien encadre en natation, Logan à vélo et Julien en course à pied. «D’un point de vue gestion et décisions, tout se fait à trois, nous formons vraiment un trio complémentaire.»

Les objectifs du 3T s’articulent autour d’une volonté: rendre le triathlon aussi accessible et fun que possible. «Il nous tient à cœur de créer des connexions et un partage où tous les membres s’entraident et se tirent vers le haut. Aussi, il est important pour nous de mettre en avant l’ancrage carolo. Nos partenaires sont presque exclusivement des entreprises de la région. Nous ne dégageons aucun profit, tout se fait grâce au volontariat et à l’aide de nos sponsors. Nous tenons d’ailleurs à les remercier en leur faisant part de notre reconnaissance et de notre soutien en ces temps particulièrement troubles.»

Pour cette première saison, le club a reçu l’adhésion de 29 athlètes (dont 7 filles) mais comme un réel engouement semble se dégager autour du club ils devraient être plus nombreux encore dans les mois à venir. Parmi eux quelques-uns ont déjà fait parler d’eux dans diverses compétitions sportives comme Loïc Bombaerts (qui vient de courir seul un marathon en 2 h 50), François Decouvreur ou encore Patrick Wambe (qui a déjà bouclé plusieurs Ironman).

À L’Ironlakes en septembre?

D’excellents nageurs sont aussi arrivés: Adrien Crouquet, Julien Van Liefferinge et Arnaud Cottin, sans oublier les sœurs Calet, Malorie et Perrine (qualifiée aux championnats du monde en eau libre dans sa catégorie d’âge), Kimberley Clément et Valentine Gomrée, la cadette du club.

Malheureusement, compte tenu de la situation actuelle, les athlètes du 3T n’ont pas encore pu étrenner leur nouvelle combinaison. «Nous espérons pouvoir le faire à l’Ironlakes à l’Eau d 'Heure, au triathlon de Chièvres, au 70.3 du Luxembourg, au triathlon de Gérardmer et au marathon d’Amsterdam si ces événements sont maintenus. Nous devrions aussi participer également aux trails, joggings, run-bikes et duathlons de la région.»