MEISE

La plante qui pue est en fleur pour la 10e fois: prenez le parfum de l’arum titan en live sur le net

La plante qui pue est en fleur pour la 10e  fois: prenez le parfum de l’arum titan en live sur le net

L’arum titan est autant connu pour sa taille XXL que pour son parfum nauséabond de viande pourrie. BELGA

L’arum géant du Jardin botanique de Meise est en fleur. Mais pour le voir cette année, il faut passer par le net: les serres sont fermées. Impossible donc de renifler son odeur nauséabonde. Vous avez 72h pour l’observer.

L’arum géant du Jardin botanique de Meise est en fleur. Ses rarissimes couleurs fluctuant entre jaune, vert et fuchsia ont apparu ce 13 mai aux alentours de 11h. C’est un événement à savourer à sa juste valeur: cette plante tropicale n’en est qu’à sa 10e floraison depuis son arrivée en 2008 en périphérie.

L’arum, qui dégage une odeur nauséabonde pendant sa floraison d’à peine 72 heures, attire invariablement plusieurs milliers de personnes au Jardin botanique. Les serres ayant été fermées en raison de la crise du coronavirus, la direction propose au public de suivre cet événement en direct sur YouTube (et ci-dessous).

L’arum géant, une plante rare et menacée, a été découvert en 1878 dans les forêts tropicales humides de l’île indonésienne de Sumatra. Pendant la floraison, une grande fleur se développe à partir du tubercule. Lors de la précédente édition en juillet 2018, la fleur avait atteint une hauteur de 2,18 mètres. Pour cette floraison sous confinement, les botanistes nous renseignent aussi un bon double mètre: 212cm.

La plante qui pue est en fleur pour la 10e  fois: prenez le parfum de l’arum titan en live sur le net
L’arum titan de 2020 mesure 212 cm et a fleuri ce 13 mai à 11h. Jardin botanique de Meise
En Belgique, on ne trouve cette plante que dans les jardins botaniques de Meise et de Gand. À Meise, on compte actuellement 7 exemplaires de cette plante géante et un certain nombre de plus petites plantes. Il s’agit de la dixième floraison depuis 2008.

Plante-cadavre

Sa réputation est due autant à sa taille qui peut atteindre 3m de haut pour sa fleur et 6 pour sa feuille, qu’à son odeur. En effet, «dès que les fleurs femelles sont à maturité pour être pollinisées, le spadice, partie centrale, émet une odeur pestilentielle de corps en décomposition, qu’il avive en dégageant une forte chaleur», explique le jardin sur son site web. «Ce qui lui vaut le nom de “plante-cadavre” à Sumatra». Les insectes pollinisateurs s’y précipitent, «alléchés par ce parfum. Ils demeurent un temps prisonniers dans l’arum. Dans leurs mouvements, ils se couvrent de pollen. Une fois libérés, attirés par l’odeur provenant d’un deuxième arum titan, ils pénètrent à l’intérieur et le pollinisent en laissant tomber sur les fleurs le pollen du premier arum». Et ainsi de suite.