article abonné offert

La crainte de la deuxième vague

Le Decathlon n’était pas le seul à voir son rayon d’articles de pêche dévalisé. Au magasin Fire Fishing, à Naninne, les clients revenaient eux aussi de bon cœur, masqués pour la plupart.