EN IMAGES

Un kayakiste sorti de l’étang du Bois de La Cambre

PHOTOS & VIDEO | Un kayakiste a été sorti «manu militari» de l’étang du Bois de La Cambre ce 6 mai. Il manifestait pour la régularisation des sans-papiers.

Après l’embarcation des étangs d’Ixelles, un second kayak a été aperçu dans Bruxelles lors de cette première semaine de déconfinement. Il naviguait cette fois sur les étangs du Bois de La Cambre.

Cette fois, le kayakiste amateur n’a pas suscité que l’émerveillement. En effet, les policiers patrouillant dans ce haut lieu de sortie bruxellois depuis que la capitale est en proie au covid-19, ont sorti bateau et passager de l’eau «manu militari».

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Muriel de Crayencour (@murieldecrayencour) le

 

D’après les témoins qui ont posté sur les réseaux sociaux des photos de l’incident, l’homme à la pagaie avait déplié une banderole suggérant la régularisation des sans-papiers. C’est ce motif qui a mené à son arrestation, d’après Ilse Van de Keere, porte-parole de la police citée par BX1.

Notons que pas plus qu’aux étangs d’Ixelles le kayak n’est permis au Bois de La Cambre, quoique l’autorisation de la navigation sportive ait été décrétée par le conseil national de sécurité. Celle-ci ne s’adresse de plus qu’aux adhérents des clubs.