JOGGING

Challenge relevé pour 130 coureurs carolos

Challenge relevé pour 130 coureurs carolos

Sur la page facebook de l’événement, les participants ont partagé de nombreuses photos. ÉdA – 50670936324

Gros succès pour la première édition du Défi du Confiné. Ils sont 25 à avoir couvert près de leur domicile la distance du marathon.

Lorsqu’il a lancé son «Défi du Confiné» via les réseaux sociaux, le Bouffiol Thierry Appart ne s’attendait certainement pas à un tel engouement. Dimanche matin ils étaient 130 à relever le challenge, à savoir partir de chez soi à 9 h 00 pour une boucle de 6 km avant de repartir, si l’envie y était, à chaque heure fixe, pour une nouvelle boucle. Chacun était libre de choisir la distance et la durée de l’effort. Tous les inscrits avaient reçu un numéro de participation et s’étaient fabriqué un dossard avec les moyens du bord. «Certains ont couru 6 kilomètres, d’autres ont fait 7 boucles pour atteindre la distance d’un marathon, explique l’organisateur qui a même eu droit aux honneurs d’un reportage sur la RTBF. Ils ont couru seul ou en famille, dans leur quartier, sur des chemins près de chez eux. Y a même des Français qui ont tracé un circuit dans leur jardin et qui ont couru en rond! Les gens ont vraiment pris ça au sérieux! J’ai vu des amis qui multipliaient les kilomètres alors qu’ils n’avaient quasiment jamais couru avant! Peut-être y auront-ils pris goût? Ce serait top si c’était le cas.» Sur la page Facebook de l’événement, les gens se motivaient et partageaient leurs photos et performances.

Ce n’était pas la vitesse qui importait mais bien l’endurance. «Il n’y a pas vraiment de classement mais j’ai fait un tableau des performances.» Ainsi, ils sont 25 à avoir accompli la distance du marathon, dont certains pour la toute première fois: Alexandre Quertinmont (Gozée), Alexis et Brian Marzetta (Châtelet), Ariane Oumalis (Biesme), Ayse Gunaydin (Châtelineau), Chris Zarulli (Nalinnes), Damien Wanet (Fleurus), Éric Godfroid (Châtelet), Éric Bequet (Fontaine l’Evêque), Hugues Colette (Bouffioulx), Ingrid Vanescote (Ham-sur-Heure), Joseph Coniglio (Souvret), Julien Geuse (Courcelles), Kevin Malcourant (Assesse), Léon Sprumont (Montignies-sur-Sambre), Ludovic Huysmans (Bouffioulx), Mario Coniglio (Beignée), Michel Gillant (Mons), Mike Monsieur (Nivelles), Muriel Leoni (Fontaine l’Evêque), Pascal Leone (Fauvillers), Quentin De Vitis (Charleroi), Régis Verplancke (Leernes), Robin Sauvage (Pont-à-Celles) et Tom Fosseur (Strée).

Une deuxième édition bientôt?

Vu le succès rencontré et les messages de remerciements qu’il a reçu en fin de journée, Thierry Appart se dit prêt à renouveler l’expérience, peut-être même très vite! «Même si on en a tous un peu marre de courir tout seul, cela a apparemment fait beaucoup de bien de pouvoir se défouler avec un petit objectif, de ressentir ce petit stress d’avant course, de préparer son dossard, son matériel, ses ravitos… L’objectif est largement atteint!»