SOCIÉTÉ

Le Syndicat des locataires exige aussi un coup de pouce en Wallonie

Le Syndicat des locataires exige aussi un coup de pouce en Wallonie

illustration Romain RIXHON

Les locataires wallons ne bénéficient pas du même soutien face à la crise liée au coronavirus qu’en Région bruxelloise, a déploré jeudi le Syndicat des locataires dans un communiqué.

Celui-ci lance dès lors une pétition pour faire pression sur les gouvernements et parlement wallons.

Le gouvernement bruxellois a notamment décidé fin avril d’octroyer une prime unique de 214,68 euros à certains locataires touchés par la pandémie du coronavirus. Si le syndicat juge cette aide «imparfaite» (il aurait pour sa part privilégié une exonération partielle du loyer plutôt qu’une allocation), ce soutien a toutefois le mérite d’exister et pourrait être appliqué en Région wallonne, estime-t-il.

Autre solution, «meilleure» selon l’organisation: la promulgation par la Région d’un décret qui permette aux locataires touchés par la crise du coronavirus de réduire de 25% leurs loyers, «sans compensation pour les bailleurs, hormis ceux qui pourraient, par cette mesure, se trouver à leur tour dans d’inextricables situations». Le syndicat considère que la mesure est «parfaitement conforme aux lois et à notre Constitution».

Pour soutenir ces revendications, l’organisme encourage toute personne concernée à signer sa pétition en ligne.