CORONAVIRUS

Les événements de l’arrondissement de Liège qui n’ont pas eu lieu sont défintivement annulés

Les événements de l’arrondissement de Liège qui n’ont pas eu lieu sont défintivement annulés

Illustration BELGA

Cela concerne les événements qui doivent obligatoirement recevoir une autorisation du bourgmestre et nécessitent une présence policière pour leur bon déroulement en plein air.

Les 24 bourgmestres de l’arrondissement de Liège, réunis en vidéoconférence samedi, ont pris la décision de principe de ne pas autoriser le report au deuxième semestre de 2020 des événements qui n’ont pas pu se tenir en raison du coronavirus, indique l’ASBL Liège Métropole dans un communiqué dimanche.

Liège Métropole regroupe les 24 bourgmestres de l’arrondissement de Liège. Ceux-ci se sont accordés sur la décision de principe de ne pas reporter les événements, du moins ceux qui doivent obligatoirement recevoir une autorisation du bourgmestre et nécessitent une présence policière pour leur bon déroulement en plein air.

«En effet, même si le confinement est totalement levé à cette période, les capacités policières ne permettront pas d’assumer un doublement des activités sur le seul second semestre», soulignent les bourgmestres.

Par ailleurs, ils ont décidé de mettre en berne les drapeaux aux frontons des Hôtels de Ville et maisons communales le 8 mai, pour commémorer la fin de la Seconde guerre mondiale.

Ils plaident enfin pour la réouverture des marchés locaux en plein air le 11 mai prochain. Le marché de la Batte n’est pas encore concerné par cette demande vu son ampleur.