ÉCONOMIE

Les prix de l’immobilier toujours à la hausse en 2019

Les prix de l’immobilier toujours à la hausse en 2019

Le prix médian pour une maison quatre façades était l’année passée de 300.000 euros. ÉdA Philippe Labeye

Les prix de tous les types de logements ont continué d’augmenter et l’ont fait davantage que l’an dernier, ressort-il lundi des données de Statbel.

«Cela s’est ressenti le plus pour les maisons de type fermé ou demi-fermé, et le moins pour les appartements.»

Le prix médian pour une maison de type fermé ou demi-fermé s’élevait l’an dernier à 215.000 euros. Le prix médian pour une maison quatre façades était de 300.000 euros, c’est-à-dire 15.000 euros de plus que les prix médians pour ces catégories l’an dernier (+7,5% et +5,3%).

La Région de Bruxelles-Capitale reste la plus chère, avec un prix médian pour une maison mitoyenne de 400.000 euros (+6,7%), d’une maison quatre façades de 865.000 euros (+2,1%) et d’un appartement de 210.000 euros (+5,5%).

La Wallonie, plan meilleur marché de Belgique

Devenir propriétaire en Wallonie était toujours le plan le meilleur marché de Belgique, avec des prix médians de 148.000 euros pour une maison mitoyenne (+5,7%), de 240.000 euros pour une quatre façades (+3,2%) et de 148.000 euros pour un appartement (+2,8%). En Flandre, il fallait dans la moitié des cas dépenser au moins 240.000 euros pour une maison mitoyenne (+6,2%), 330.000 euros pour une quatre façades (+3,5%) et 195.000 euros pour un appartement (+5,4%).

Ixelles est toujours la commune la plus chère pour acquérir une maison (mitoyenne ou quatre façades), avec un prix médian de 707.000 euros. Hastière, en province de Namur, clôture une fois de plus le classement avec un prix médian de 67.000 euros.