Si, au niveau des challenges, certaines épreuves, plus éloignées dans le calendrier, restent en place, les organisateurs de «courses isolées» doivent très souvent se rendre à l’évidence.

Avec deux tactiques adoptées par les uns et les autres: l’annulation pure et simple ou le report de quelques mois en espérant que la situation vécue actuellement se normalise.

La Course des Sources, prévue à Péruwelz le 27 juin, fait par exemple partie de la première catégorie qui a préféré annuler l’édition de cette année: «L’annonce était attendue et dans l’air; les directives du gouvernement nous obligent à annuler notre course, a précisé une organisation qui s’était remise au travail après avoir vécu une année 2019 blanche et explique pour quelle raison elle n’a pas opté pour un report. On ne postpose pas la date de notre événement afin de laisser place aux courses du challenge ACRHO. Ce n’est que partie remise en 2021.»

Dans le camp des partisans du report, il y a, entre autres, le trail du Diable au SUKre à Ellezelles qui devait se tenir ce vendredi 1er mai. Il a été postposé au mois de septembre, le dimanche 27.