Planter les bulbes à floraison estivale

bulbes

Les premières floraisons printanières sont déjà dernières nous, tulipes, jonquilles et jacinthes ont illuminés le jardin. Les bulbes de printemps ne doivent pas nécessairement être déplantés, même si certains jardiniers le préconisent pour garder leur vigueur.

Ils peuvent être déplantés une fois que le feuillage aura totalement jauni, le plus souvent au mois de juin. Ensuite, il faut les faire sécher et les conserver dans un endroit sec avant d’être replantés à l’automne. Les bulbes d’été prendront immédiatement la relève, ils se plantent se plantent de préférence après les dernières gelées, vers la mi-mai. Dahlias, bégonias, lis, cannas, glaïeuls, agapanthes, ... Ils offrent des floraisons spectaculaires et d’une grande variété tout au long de l’été, même parfois jusqu’à l’automne pour certaines variétés. Les bulbes d’été se marient aux plantes annuelles et vivaces dans les massifs, bordures, rocailles et en pot. Zinnia, pétunia, impatiens, œillet d’Inde, ageratum, lavatère, cosmos, … s’associent aux fleurs à bulbe estivales en respectant la taille des plantes, les plus petites devant, les plus grandes derrière. Les bulbes d’été aiment les endroits bien ensoleillés et se plaisent dans tous les types de sols pour autant qu’ils soient bien drainés. Les sols argileux retiennent cependant l’humidité, pour éviter que les bulbes ne pourrissent, il est vivement conseillé de l’amender avec de la tourbe et du sable. Pour les variétés de grandes tailles tels que les glaïeuls et les dahlias, il est préférable de les planter dans un endroit protégé des vents dominants. La croissance des plantes est meilleure dans un sol meuble, il doit être travaillé en profondeur. L’apport d’un engrais n’est pas nécessaire, les bulbes contiennent tous les nutriments nécessaire à la croissance de la plante. Veillez aussi à respecter la profondeur de plantation, différente selon chaque variété.

Habitat : articles proposés par la régie