LIÈGE

VIDÉO & PHOTOS | Jean-Michel Saive, Loïc Vliegen et des footballeurs aux côtés des «Souliers du cœur»: des repas et 1.000 masques distribués

Le collectif «Souliers du cœur», soutenu par plus de soixante personnalités du football belge, était présent mercredi à la gare des Guillemins (Liège), pour une action solidaire.


À cette occasion, quatre joueurs de foot – Maxime Busi (Sporting Charleroi), Nicolas Raskin (Standard de Liège), Joris Kayembe (Sporting Charleroi), Noé Dussenne (Standard de Liège) – accompagnés de Jean-Michel Saive et Loïc Vliegen, ont aidé la brasserie Grand Café de la Gare à préparer des repas pour les personnes précarisées.

Ils ont ensuite distribué des masques et des gants au personnel présent sur le terrain, avant d’aider l’Armée du Salut à distribuer des portions de nourriture, sur l’esplanade des Guillemins.

Le collectif du cœur a également distribué 1.000 masques de protection au personnel de terrain des associations d’aide aux personnes précarisées.

Le président du CPAS de Liège Jean-Paul Bonjean a salué cette action. «À situation inédite, dispositions inédites», a-t-il indiqué, poursuivant: «c’est rare de voir une mobilisation solidaire comme celle-ci qui rassemble à la fois des partenaires privés avec le Grand Café de la Gare, des sportifs et des structures publiques. C’est une façon de mettre en lumière les actes réalisés par les travailleurs sociaux, qui sont un peu les oubliés de cette crise et qui font un travail indispensable».

Le collectif «Souliers du cœur» a été fondé à l’initiative de l’agent de joueurs Mogi Bayat, il y a une quinzaine de jours. Il rassemble soixante joueurs de foot du royaume. Ceux-ci ont, en quelques jours, rassemblé des fonds afin de distribuer dans le pays plus de 50.000 masques et paires de gants, ainsi que 500 unités de gel hydroalcoolique. L’action solidaire, qui avait lieu mercredi à la gare des Guillemins, était la 45e du collectif, précise l’agent de joueurs.

Depuis le lancement de ce collectif, 33 structures actives dans le secteur hospitalier, d’aide à la jeunesse et d’accompagnement des personnes précarisées ont bénéficié d’une aide. En plus de ces distributions de matériel pour lutter contre le coronavirus, le collectif distribue des équipements sportifs, de type trampoline, table de ping-pong ou encore petit goal de football, dans des structures d’aide à la jeunesse.