article abonné offert

Thomas, 11 ans, adore faire de la photo nature

Thomas Dennemont rêve d’être photographe animalier plus tard… et il vit déjà sa passion!

C’est en 2017 que Thomas a acheté son premier appareil photo. «Je regarde beaucoup l’émission ‘Le Jardin Extraordinaire’ et j’ai voulu faire un peu la même chose», explique-t-il.

Mais à Bruxelles, où il habite, peut-il facilement faire des photos d’animaux? « J’ai une petite terrasse sur laquelle on met souvent des graines. Pendant 4-5 ans, des merles venaient nicher tous les ans. Sinon, on a souvent des moineaux et des mésanges qui viennent dans la mangeoire. Il y a aussi des parcs et un étang pas loin, où il y a plein d’oiseaux. Et je vais parfois en forêt, où j’ai déjà photographié des écureuils».

Thomas ne photographie pas que des animaux, mais aussi des plantes et des paysages.

Il est vraiment passionné et a même suivi des cours de photo. «Il y a pas longtemps, j’ai aussi fait une journée d’apprentissage avec un photographe belge, Michel d’Oultremont».

Des conseils?

«Pour commencer, on peut utiliser un simple appareil photo ou même un téléphone, parce qu’il faut d’abord trouver son style, voir si ça nous plaît..

Pour attirer les oiseaux, il faut être régulier: mettre tous les jours des graines au même endroit. Comme ça, l’oiseau sait qu’il aura à manger et il viendra. Pour trouver d’autres espèces, ailleurs, il faut se renseigner auprès des gens du coin pour savoir où il y a des animaux. Sur Internet, il y a des forums où les gens notent leurs observations, comme observations.be. Si tu cherches un animal, tu peux savoir où on en a vu un et quand.

Il faut aussi connaître son sujet: savoir si c’est un animal matinal, s’il a besoin d’eau, d’ombre, pour mieux sentir quand et où le rencontrer. Moi, j’observe beaucoup les animaux pour connaître leurs habitudes. Puis je prends les photos après: c’est la cerise sur le gâteau. Bien sûr, il faut rester calme, être patient, et être discret pour ne pas faire fuir les animaux. Et puis, au début, on fait peut-être des mauvaises photos mais il faut persévérer, chercher ses erreurs, s’améliorer…»

La nature telle qu’il la voit

Thomas, 11 ans,  adore faire de la photo nature
Gendarme dans le jardin de la Ferme Rose (Uccle-Bruxelles). Photo prise par Thomas. -
Thomas ne retouche quasi pas ses photos: «Je veux figer l’instant et montrer ce que je vois, la réalité des choses.» Revoir ses photos lui rappelle des bons souvenirs. Certaines photos sont accrochées au mur chez lui, chez des copains, dans sa famille… Sympa, non ?

Le sondage de la semaine