WALLONIE PICARDE

Toujours sous les moyennes…

Toujours sous les moyennes…

-

Ce ne sont que des chiffres, d’accord, mais leurs rapports sont constants. La Wallonie picarde semble, jusqu’ici, un bassin de vie statistiquement moins touché que d’autres par le Covid-19.

Pour mille habitants, la moyenne nationale de personnes reconnues contaminées par le Covid-19 est de 3,15. Flandre et Bruxelles sont un peu plus touchées que la Wallonie qui était à 3, ce vendredi à 11 h.

Avec un peu plus de 710 cas (entre 711 et 715 selon les chiffres de Sciensano), la Wallonie picarde affiche une moyenne de 2. Mais c’est assez inéquitablement réparti par arrondissements: celui de Mouscron est à 2,5, Ath à 2,3, Tournai à 1,5.

Les communes les plus marquées sont Flobecq (7,3), Brugelette (3,8) et Comines (3,5). À noter que les deux premières citées sont aussi les moins peuplées de Wallonie picarde, et qu’une seule institution sur place peut faire évoluer fortement le taux.

En ce qui concerne les villes principales, Ath est à 2,7, Mouscron à 2,2 et Tournai à 1,8.

Il ne reste que deux communes où l’on n’a pas encore atteint le 1 pour 1000: Estaimpuis qui s’en approche, et Antoing qui, restant sous la barre des 5 cas recensés (pour 7720 habitants), n’apparaît pas encore dans les statistiques de Sciensano.