MOTEURS – CORONAVIRUS

Commencer la F1 en Autriche à huis clos, c’est «tout à fait réalisable» pour Horner

Commencer la F1 en Autriche à huis clos, c’est «tout à fait réalisable» pour Horner

Christian Horner. Sebastian Gollnow/dpa

Christian Horner, le directeur de l’écurie Red Bull, pense qu’un coup d’envoi de la saison de Formule 1 en Autriche à huis clos est «tout à fait réalisable».

Dans une discussion vidéo publiée jeudi par Sky Sports News UK, Horner a expliqué que les infrastructures du circuit de Spielberg peuvent être complétées rapidement pour répondre aux critères de la FIA et être prêtes pour le 5 juillet.

L’Autriche a imposé des restrictions sur tous les événements jusqu’au 30 juin. La pandémie a contraint la F1 à reporter ou annuler les neuf premières courses de la saison. Le Grand Prix de France, fin juin, sera très probablement aussi reporté. La manche autrichienne, sur le circuit Red Bull, est la prochaine épreuve au calendrier.

«La perspective d’avoir un GP d’Autriche à huis clos est tout à fait réalisable», a expliqué Horner. «Je pense qu’il faudra procéder par étapes avant de retrouver des Grands Prix normaux. On parle pour différents circuits d’avoir des événements sans public, en se concentrant sur les télévisions avec un nombre limité de personnes comme moyen de débuter le championnat. C’est quelque chose que l’Autriche et Red Bull évaluent, mais bien sûr, il faut travailler avec les autorités locales et les gouvernements. Pour le moment, ce n’est qu’en cours de discussion.»

Le ministre autrichien des Sports Werner Kogler a déclaré mercredi que le gouvernement ne s’opposera pas à une course à huis clos mais a ajouté que les politiques d’immigration très strictes actuelles pourraient poser un problème majeur, avec des équipes de F1 arrivant du monde entier.

Horner, pour sa part, est d’accord avec le directeur sportif de la F1 Ross Brawn que la saison pourrait contenir 18 courses avec un départ en juillet. «Nous sommes confiants de pouvoir disputer 18 courses entre début juillet et la fin de l’année, ce sera un championnat à fond. C’est quelque chose qui doit être réfléchi, mais je pense que lorsque nous nous mettrons en route, les choses iront vite et bien et que ce sera un défi de taille.»



Coronavirus : le bilan en Belgique
Nos dernières videos