Rénover et entretenir une pelouse

Pelouse

Après l'hiver, le gel et les intempéries ont peut-être endommagé votre pelouse. Le printemps est une période idéale pour la rénover car à cette période de l’année, la croissance du gazon est la plus vigoureuse.

Selon l'état de la pelouse, de la nature du sol ou encore de l'ensoleillement, une rénovation s'impose tous les deux ou trois ans. Dans un premier temps, un passage du râteau par temps sec est indispensable pour enlever les brins de gazon jaune et les feuilles mortes, cela favorisera une reprise ou un verdissement plus rapide de la pelouse. Après à une tonte courte, les mauvaises herbes avec les racines sont enlevées à la main, les mousses en veillant à tout ramasser. Ensuite, la pelouse doit être scarifiée avec un outil adéquat pour éliminer toutes les mousses, de préférence par temps légèrement humide, la profondeur de scarification étant réglée entre 2 et 4 mm. Pour être efficace la scarification s’effectue par passages croisés, le gazon n’aura pas une belle apparence avec un aspect de terrain quasi retourné. Les espaces vides doivent être regarnis par de nouvelles semences d’un gazon de regarnissage. La pelouse doit également être alimentée pour favoriser sa croissance grâce au terreautage. Une couche de terreau ou de compost d’environ un cm apporte les matières organiques nécessaires. Si le terrain est lourd et argileux, l’apport de sable dans les interstices drainera le sol et de facilitera l'écoulement de l'eau. Le passage du rouleau, particulièrement dans les espaces dégarnis, est vivement conseillé pour favoriser l'enracinement des nouvelles pousses d'herbe. Lorsque le printemps est particulièrement sec, ce qui le cas cette année, il est nécessaire de surveiller les besoins en arrosage, surtout à partir du mois de mai. Si la situation perdure, un léger arrosage permettra à votre pelouse d’aborder la saison estivale dans les meilleures conditions.

Habitat : articles proposés par la régie