Herboriste, ça ne s’improvise pas !

IFAPME

Aujourd’hui, il existerait 140 herboristeries en Belgique. L’IFAPME s’active pour que les herboristes puissent se former au mieux.

L’IFAPME, la Fédération belge de l’industrie et du commerce des compléments alimentaires (Naredi) et l’Union professionnelle belge des détaillants spécialisés en produits biologiques et compléments alimentaires (Unadis) estiment qu’un encadrement de la profession d’herboriste est souhaitable. Pourquoi ?

 « La fabrication de denrées contenant des plantes et la délivrance de plantes médicinales sont soumises à des lois restrictives. Toute préparation doit être fabriquée en laboratoire et répondre aux exigences du Ministère de la Santé. Afin de garantir la traçabilité et la sécurité, chaque produit vendu en herboristerie doit porter un numéro délivré par ce même Ministère. Chaque herboristerie doit se faire connaître par l’Agence alimentaire et peut être contrôlée », explique Annick Marchesini, conseillère pédagogique à l’IFAPME. 

Bref, pas évident pour l’herboriste novice de se lancer dans la profession sans maitriser les réglementations dédiées aux compléments à base de plantes. Un peu indélicat aussi de conseiller son client sans avoir grande connaissance des propriétés vertueuses ou dangereuses des plantes médicinales, des teintures mères (macérat de plantes dans l’alcool), des huiles essentielles, des compléments alimentaires, des produits biologiques…

Sur ces constats, Naredi et l’IFAPME se sont unis pour créer une formation en Herboristerie. La seule formation en Wallonie à Arlon, Dinant, Liège, Mons, Perwez et Tournai.

En pratique

• Durée de la formation : 2 ans

• Prix : 250€

• Diplôme : Chef d’entreprise Herboriste, homologué par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

• Informations : www.ifapme.be

Articles proposés par nos partenaires